[Bilan lectures] Novembre 2019

Bonjour tout le monde!

Novembre a été un gros mois de lecture, tout simplement parce que le lancement de la nouvelle édition du PLIB, le PLIB2020, a été lancée!

J’ai donc lu mes lectures personnelles, des service de presse et des présélectionnés du PLIB.

Les livres terminés:

couv27664216 Une lecture que je dois avouer ne pas avoir appréciée… mon avis ICI. Livre que j’ai fini de lire en diagonale.

les enfants d'aliel 1
Une lecture coup de coeur pour cette autrice suisse! Mon avis tout bientôt là

l'estrange
Une autrice que je voulais découvrir depuis un moment grâce à ma copinaute Camille, et c’est chose faite avec ce roman qui m’a beaucoup plu! Malheureusement, il n’a pas été sélectionné malgré mon excellent vote 😉

semblables
Un autre présélectionné qui n’a pas passé l’étape suivante. Un livre que j’ai apprécié mais qui m’a chicanée sur plusieurs points. Pour autant, j’aimerais beaucoup découvrir la suite.

 

Livres commencés:

vert de lierre
Un présélectionné du PLIB qui fait partie des 20 sélectionnés. J’ai lu 79 pages de ce livre avant de le laisser de côté. Je ne lirai la fin que s’il fait partie des finalistes. Je n’ai vraiment pas réussi à rentrer dedans.

l'apprentie faucheuseAh celui-là… j’ai dû le mettre en pause un peu contre mon gré, mais je l’adore!!! Vivement que je le termine. Il fait partie des 20, et je pense voter pour lui! J’ai déjà lu 262 pages.

mojunsha
Un petit bijoux dont je n’ai lu que le tout début (41 pages) pour me faire un avis. J’avais donc voter pour lui, mais il n’a pas été retenu. Je le lirai de toute façon, j’avais vraiment bien croché.

aiden jones
Un livre intéressant qui étaient dans les présélectionnés. Si j’arrive, j’aimerais bien le lire en entier. Je n’avais lu que 30 pages pour me faire une idée, comme pour d’autres 😉

 

dany 4
Lecture commune avec Tigrouloup. Lu 120 pages en novembre. Une saga commencé avec MacKayla Lane (5 tomes) et poursuivie avec Dany Mega O’Malley. Celui-ci est le 4ème tome et il me plaît beaucoup!

rois du monde 4
Autre lecture commune avec une amie. 135 pages lues en novembre. Terminée aujourd’hui et.. j’adore!

les enfants d'aliel t2
La suite du 1er tome que m’a envoyé l’autrice, toujours autant de plaisir! 48 pages lues en novembre.

Voilà, je crois ne pas en avoir oublié… C’était un peu le bazar ce bilan XD

En tout, 1822 pages. J’ai explosé mes records 😉

[Challenge] Il était 7 fois Noël

il était 7 fois Noël best

 

Pour une nouvelle année, je rejoins le chalet tenu par Chicky Poo et Samarian!

On peut bien entendu participer directement sur leurs blogs, sur le groupe facebook ou sur Instagram #7xNoël .

Voici la présentation du challenge de Chicky Poo:

Créé en décembre 2013, le challenge “Il était une fois Noël” vous propose, à travers différents thèmes, de profiter de cette période de Noël, tous ensemble.
Du 1er décembre au 5 janvier, notre chalet de Noël ré-ouvrira ses portes et nous espérons vous y retrouver !
Nous avons ouvert grand les fenêtres pour laisser entrer l’odeur de la neige, les fauteuils sont toujours aussi moelleux, nous avons stocké un grand nombre de bûches pour que la cheminée puisse fonctionner chaque jour et les placards sont remplis de gourmandises… Il ne manque plus que vous !
Le challenge Il était sept fois Noël est ouvert à toutes et tous. Vous pouvez, bien évidemment, participer uniquement aux jours qui vous intéressent et proposer d’autres billets.

J’adore ce challenge! Comme d’habitude, je ne participerais pas autant que ce que je voudrais, mais pas grave, juste de voir toutes ces copinautes partager ce beau mois de décembre, ça fait déjà un bien fou!

—————————————————————————————————————————————–

Aujourd’hui 1er décembre, c’est donc jour de calendrier de l’avent!

On en a 4. Alors attention, aucun pour moi (snif). Mais ma maman en a fait un pour ma fille, et un pour mon fils. Ils ont 4,5 et 2,5 ans. Et j’ai aussi craqué, donc encore deux calendriers. Pour ma part, c’est thématique. J’ai fait un calendrier de l’avent  »livre » avec de tous petits livres, du style  »histoire du soir », et un calendrier véhicule avec petites voitures et divers remorques. Beaucoup de seconde main, j’ai mis des semaines à tout réunir! Ils vont sûrement s’échanger les livres et véhicules 🙂

Voici mes calendriers. Je les descends chaque jours, parce que si je les laisse à portée de main, mon fils va tout chourrer 😛

20191130_224502

Le calendrier que ma maman a fait pour Zackary, que j’ai planqué dans mon armoire  »divers » à la cuisine ^^’

Celui de Nell sera pour plus tard, je l’ai suspendu dans sa chambre et elle dort 😉

Et voilà !

20191201_171200


 

 

 

20 selectionnés du #PLIB2020 – mon vote et résultats!

logoplib2020

En attendant de savoir qui seront les 20 sélectionnés officiels, voici ma propre sélection avec mes motivations:

IMG_20191114_183933

  1. L’Autre Royaume de Gavriel  Howard Feist chez Saule édition: Une belle couverture, un résumé alléchant et un début de roman parcouru qui me semble prometteur
  2. L’Immortelle de Marilyn Stellini chez Kadaline: une autrice suisse! De l’urban fantasy! Et comme je l’ai lu, je peux vous dire qu’il est excellent!
  3. Outre-Temps d’Elisa Poggio chez Plume Blanche: un résumé intéressant et un prologue qui m’a séduit.
  4. Lames vives d’Ariel Hozl chez Mnémos: parce que c’est Ariel Holzl 😉
  5. Mers mortes d’Aurélie Wellenstein chez Scrinéo: une autrice incroyable et une thématique très importante.
  6. Le crépuscule d’Aesir d’Elie Darco chez Plume Blanche: un résumé qui m’a intéressée et un début de roman qui m’a permis de remarquer la qualité de l’écriture.
  7. Les affamés de Silène Edgar chez J’ai Lu : tout comme Ariel Holzl parce que c’est Ariel Holzl, là c’est Silène Edgar car c’est Silène Edgar. J’ai confiance.
  8. Mojunsha de Sara Pintado chez Noir d’Absinthe: si j’en avais eu le temps, j’aurais directement lu tout le roman d’un coup. Il a vraiment l’air bien.
  9. Sur les traces de Belzébuth d’Aurélie Genêt chez Nats édition. Une couverture qui m’a attirée, un résumé intriguant et ensuite, une lecture qui m’a convaincue!
  10. Thorngrove de Cécile Guillot chez Lynks éditions: une copinaute d’Instagram  »Pause-Livre » m’a convaincue de le mettre dans la sélection
  11. Le Royaume de Pierre d’Angle de Pascale Quiviger chez Le Rouergue: cette fois, c’est Camille de Gourmandie Littéraire qui a achevé de me convaincre.
  12. L’estrange malaventure de Mirella de Flore Vesco chez Ecole des loisirs: encore Camille et ce livre, je l’ai lu et adoré!
  13. Le Phare au corbeau de Rozenn Illiano chez Critic: un roman que j’ai acheté en octobre car la couverture, le résumé… je le lirai dans tous les cas
  14. Je suis Fille de Rage de Jean-Laurent del Socorro chez ActuSF: un auteur que j’ai croisé aux Imaginales et que je ne pouvais pas ignorer dans le PLIB.
  15. Félines de Stéphane Servant chez Le Rouergue: un auteur, encore une fois, que je ne pouvais ignorer, sa réputation le précède 😉
  16. Loin de lui le soleil de Vincent Tassy: j’ai voté pour lui l’année passée!
  17. L’apprentie Faucheuse Rouge Sang et Noir Corbeau de Justine Robin chez Le Héron d’Argent: la couverture m’a attirée, le résumé m’a donné envie de le commencer et encore une fois, ce n’est que le manque de temps qui m’a empêchée de le terminer directement.
  18. Le Serment de l’orage de Gabriel Katz chez Bragelonne: c’est l’un de mes auteurs favoris!
  19. L’ensorceleur des choses menues de Régis Goddyn chez L’Atalante: sa série  »Le sang des 7 Rois » de Régis Goddyn est un vrai coup de coeur.
  20. Engrenages et sortilèges d’Adrien Tomas chez Rageot: une lecture coup de coeur, encore une fois.

 

Les 20 sélectionnés officiels après les votes:

 

Sur 20, il y 9 de mes favoris:

  • Lames vives
  • Le phare au corbeau
  • Mers mortes
  • Engrenages et sortilèges
  • L’apprentie faucheuse
  • Félines de Stéphane Servant
  • Le serment de l’orage de Gabriel Katz
  • Je suis fille de rage de Jean-Laurent del Socorro
  • Thorngrove de Cécile Guillot

Je n’ai lu qu’1 livre: Engrenages et sortilèges! Un coup de coeur.

Et dans ma PAL, j’ai :

  • Le serment de l’orage 
  • L’apprentie faucheuse (je suis en train de le lire)
  • La cité des chimères
  • Cendres
  • Moitié d’âme

 

Je suis très très heureuse de cette sélection. L’année passée, j’en avais que 3 qui avaient passé. Là, 9! Sans oublier les Wicca et Magic Charly que je n’avais pas mis dans ma sélection à regret. C’est donc 11 titres qui m’intéressent tout particulièrement, sans parler des autres qui peuvent aussi se révéler surprenants. C’est la magie du PLIB!

Et mes favoris qui n’ont pas passé vont être lus, c’est certain.

J’adore ce prix ❤

 

Mortelle tentation – Christophe Ferré

couv27664216

Résumé:

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent… Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

Mon avis:

Je remercie tout d’abord les éditions de l’Archipel de l’envoi de ce livre. Et je m’excuse également pour le temps que l’écriture de cette chronique m’a pris. Cela n’a pas été évident.

J’avais craqué pour ce livre à la fois pour le résumé, la couverture et la maison d’édition même. Et au début, il a tenu toutes ses promesses. Le piège se met peu à peu en place autour de Peter, un homme partit randonner en solitaire et qui ne donne plus de nouvelles à sa famille. Alexia commence à angoisser et à imaginer des choses affreuses. Cela fait 20 ans qu’ils sont mariés, ils sont encore très amoureux et se font entièrement confiance. De pas recevoir de nouvelles de son mari est assez inhabituelle…. et la peur s’installe, d’autant plus qu’un meurtre se produit aux alentours du lieu de randonnée de son mari.

Les chapitres sont très courts et apportent un certain rythme au récit. Pour autant, j’ai fini par ressentir de l’agacement devant les réactions d’Alexia, une avocate qui change sans cesse d’idée concernant son mari. En soi, c’est assez logique. Lorsqu’on aime quelqu’un, que celui-ci disparaît, qu’on se rend compte qu’il cachait des choses et qu’en plus, tous semble l’accabler, n’importe qui perdrait pied. Le problème, c’est que j’avais l’impression de passer davantage de temps à suivre ses changements d’idée qu’à avancer dans la résolution du crime. De plus, on suit les pensées d’Alexia dans sa tête, mais également sur papier quand elle tente de faire une synthèse de toutes les hypothèses possibles. Hypothèses qui iront en se démultipliant dès le moment où Peter essaiera de convaincre sa femme de son innocence. Le problème, c’est que Peter s’enfonce dans ses mensonges.  A chaque fois, il jure que ce qu’il raconte est la vérité… avant de devoir à nouveau changer de version. Ce qui fait qu’entre Alexia qui a la tête qui tourne et Peter qui se faufile comme une anguille dans les méandres de la vérité, j’étais vraiment agacée. Et le summum a été le comportement de Peter envers sa femme, du point de vue sexuelle. C’était trop pour moi. Par la suite, j’ai plus survolé le livre que vraiment lu.

J’en suis vraiment désolée, car j’avais bon espoir de passer un bon moment avec ce livre. Mais pour rester entièrement honnête, je dois avouer que ce livre ne fut pas une bonne surprise. La fin, avec la réaction d’Alexia devant la vérité enfin entièrement révélée, m’a  aussi déçue…

En résumé: un rythme intéressant, un cadre magnifique (les Pyrénées) mais des personnages qui m’auront agacés et une intrigue qui n’aura pas su me faire oublier ces agacements pour véritablement m’embarquer.

 

 

[Bilan lectures] Septembre et Octobre

Retard retard retard! Je groupe les deux mois dans un article plutôt que de vous faire deux articles à la suite 😉

Septembre:

Tout petit mois livresque

J’ai enfin découvert les Soeurs Carmines T1 d’Ariel Holzl! Un énorme plaisir! Il mérite bien son prix du PLIB2018! Honte à moi, je n’ai toujours pas fait d’article ^^’

J’ai ensuite lu La Meute Harbor, un ebook envoyé par l’autrice car j’avais bien apprécié son 1er tome et le hors-série. Une lecture assez reposante et qui appelle à une suite! J’ai ensuite découvert une autrice suisse (Marilyn Stellini) dont j’ai proposé le dernier né pour le PLIB2020! Il s’agit dImmortelle, un 1er tome d’une saga d’urban fantasy se déroulant en Angleterre. Une très belle plume et un univers qui m’a totalement charmée! Ensuite, j’ai lu la moitié de  »Rois du monde T3 » de Jean-Philippe Jaworski. Chaque tome est meilleur que le précèdent, c’est un régal! Un total de 3 livres lu et 1 entamé, soit 792 pages.

L'Immortellela meute harbor 2les soeurs carmines 1

Rois du monde T3

 

Octobre

Un mois bien plus productif.

J’ai lu un livre gagné à la masse critique de Babelio: un Harlequin –> Qu’est-ce qu’elle a ma geule? d’Avery Flynn. Une romance qui traite des différences, ici la beauté physique. C’est plutôt bien fait, je lirai les autres qui vont sortir en 2020. J’ai terminé  »Rois du Monde T3 ». Ai lu en LC pour le Challenge Halloween  »Les Attracteurs de Rose Street » de Lucius Shepard, une bonne surprise! Ensuite, pour rester dans la thématique fantôme et divers créatures, j’ai lu le roman jeunesse d‘Ariel Holzl (oui, encore lui 😉 ) Fingus Malister. Un chouette roman jeunesse avec des crânes, des feux follets et une sorcière (entre autres). Ensuite, j’ai lu  »Sur les traces de Belzébuth », un roman d’Aurélie Genêt que j’ai également proposé pour le PLIB–> site du PLIB www.leplib.fr si jamais. Bref, donc ce roman parle d’histoire, de chat, de saut dans le temps qui n’est pas un saut dans le temps, ca parle de personnages très bien travaillés et ca parle de l’Auvergne 😉 ! Ensuite, et pour terminer, j’ai entamé un autre livre d’une autrice suisse (pourquoi ne les ai-je pas lu plus tôt??) avec  »Les enfants d’Aliel T1 » de Sara Schneider. Pour la petite histoire, j’ai découvert l’autrice un mois après avoir déménagé. Or, avant de déménagé, je vivais à exactement 3 km d’elle XD Donc donc, ce livre est juste extra! J’en ferai une jolie chronique ❤

5 livres lus, 1 entamé et 1488 pages! Novembre risque d’être pas mal du tout, avec ce PLIB qui démarre.

couv4860393fingusqu'est-celes enfants d'aliel 1Belzebuth-Cover-MockUp

Oui donc, je suis de nouveau jurée pour le PLIB; si jamais vous aviez encore un doute. Et si vous ne savez toujours pas ce que c’est, allez voir sur le lien que j’ai mis ci-dessus, ou demandez-moi, je me ferais une joie de vous expliquer ^^

A bientôt!

 

Halloween: Château – Chapelle et Brico

Coucou tout le monde! Dernier billet pour le challenge Halloween!

challenge hallo

J’espère que vous avez bien fêté Halloween!

Pour ma part, je l’ai fait en 2 temps.

Le 27 octobre, je suis allée passer la journée au château de Valangin.

Résultat de recherche d'images pour "château de valangin"

C’est un tout petit château qui se trouve dans le canton de Neuchâtel, à l’entrée du Val-de-Ruz, en Suisse. J’adore ce château! Par chance, même en déménageant plusieurs fois, j’ai sans cesse tourner autour de ce château et ai donc toujours pu facilement le visiter. Avec l’arrivée des enfants, fêter Halloween au château est devenu incontournable. Cette année, les enfants ont pu creuser une citrouille, avoir des grimages (très mauvais cette année contrairement à l’année passée), ils ont pu faire un petit tour dans le petit train qui se trouve entre le mur d’enceinte du château et une rivière qui se nomme le Seyon. Ma fille a aussi pu faire une chasse au trésor dans le château et a pu le manger (une pièce d’or en chocolat). Elle a aussi réalisé  une courge en vitrail. J’ai gardé l’idée, c’est génial et facile à faire! Et bien sûr, on a visité le château et j’ai pensé à Fingus Malister en voyant un crâne (voilà-voilà).

20191027_14144120191027_22433620191031_072225

Une belle sortie, qu’on fera à nouveau l’année prochaine!

 

Ensuite, nous avons été à la Chapelle des Bayards

L’image contient peut-être : ciel, maison et plein air

 

vers 17h. le 31 octobre. Les Bayards, c’est un petit village, juste avant les Verrières qui est un village frontière avec la France. Devant la chapelle, il y avait de nouveau un petit train. Sauf que celui-ci fonctionnait à la vapeur. Tout en miniature. Mon fils de 2,5 ans en était dingue. Je l’ai déguisé en squelette, si vous saviez comme ca lui allait bien XD Ma fille de 4,5 ans maintenait qu’elle était une princesse, même si ça tenait plutôt à une princesse-macabre qu’autre chose. M’enfin, elle était ravie. Il y avait un petit jardin de l’horreur à visiter. Bon, je dois dire que mon fils était plus occupé à piquer les mains et divers bouts de squelette qu’à avoir peur. Je n’ai donc pas vraiment pu rester longtemps dans ce coin de jardin, pour éviter qu’il retourne tout XD Dans la chapelle, il y avait les tables et un énorme fantôme gonflable qui a bien impressionné mon gaillard. Il faut dire que je lui fais croire qu’il y a un fantôme dans le galetas (mauvaise mèèèèère) et du coup, il était à fond XD Ma fille et lui courrait dans toute la salle en disant: au secouuuuuurs un fantooooooooome. Très drôle. On a mangé de la soupe à la courge, des hot-dogs et hop, retour à la maison!

Comme je ne mets pas les photos de mes minis sur internet, vous n’aurez pas beaucoup de photos 😉 Voici encore des photos de bricolage!

 

Engrenages et sortilèges d’Adrien Tomas #PLIB2020

engrenages et sortilèges

Résumé:

Grise et Cyrus sont élèves à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins. S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…

 

coup de coeur

 

logoplib2020

 

 

Mon avis:

Un grand merci à Rageot et NetGalley pour la lecture de ce livre que j’ai vraiment adoré! Ca fait des années que je croise Adrien Tomas aux Imaginales et ca fait tout autant de temps que je me dis qu’il faut que je lise ses livres, certaine que j’étais de les apprécier. Mais voilà voilà, j’avoue, je m’y suis mise en retard et en plus en numérique, donc faudra que je l’achète en papier parce qu’il me le faut. Voilà voilà, ma vie et mes problèmes de lectrice 😉

De la magie, des automates, de l’humour, un chat... comment pouvais-je résister.

Engrenages et sortilèges fait partie de ces livres que j’étais certaine d’apprécier et ce, au bout de quelques lignes. On fait le connaissance de Grise (raccourci de Grisella) et même si c’est étrange, j’ai adoré son nom. Il lui va bien. On rencontre son père, on découvre une partie de son univers, un bout de sa personnalité. Et tout ce que je voyais me plaisait.

Et après… ma rencontre avec Cyrus. Je m’en suis remise mais..comment vous dire…

Cyrus est un fils de bonne famille. Il a un chat, Quint premier du nom, qui fait peur aux serviteurs. Jusque-là, tout va bien. Mais mais mais…! je connais un beau matou qui se nomme… Cyrus et qui est un vrai Seigneur. Donc à chaque fois que je voyais écrit  »Cyrus », j’avais l’image d’un chat dans ma tête. Pas celle d’un magicien…  Et comme ce magicien est tout le temps accompagné de son chat…
Ca m’a perturbée tout le livre XD Heureusement pour vous, il y a peu de chances que vous rencontriez le même problème 😉

Donc Cyrus est un adolescent appartenant à une famille renommée grâce à sa mère. Le contexte familiale est très différent de celui de Grise car ici, au lieu de sentiments il y a des non-dits, des silences et une distance imposée par sa mère. On a donc un Cyrus un brin dandy qui compense ce mal-être par un comportement très.. adolescent on dira, à l’Académie.

Cette Académie, Cyrus la fréquente en tant que magicien. Grise en tant que mécano. Deux factions différentes et hostiles l’une à l’autre. D’un côté la magie, puissante mais qui, avec le temps a évolué en même temps que la mécanique qui oppose certains avantages à cette dernière. Beaucoup ne voient pas la complémentarité de ces deux sciences, c’est donc sans surprise que Grise et Cyrus se détestent cordialement.

L’action arrive très vite au rendez-vous, ce que j’ai apprécié. Grise et Cyrus doivent fuir. Pourquoi? Qui les pourchasse? Ce qui est intéressant, c’est qu’on n’aura pas la réponse tout de suite, ce qui amène une petite touche de suspense supplémentaire. Pendant qu’on les recherche, le duo va apprendre à se connaître et découvrent le monde de l’autre. Je crois que leur entente peut largement être attribuée à Quint, qui fait assez souvent le pont entre les émotions véritables de son maître (j’ai oublié de vous préciser que le chat parlait, toutes mes excuses) et ce qu’il exprimait ensuite. J’ai adoré le duo/trio qu’ils forment. Des dialogues savoureux, avec pleins d’humour. Et… oui une histoire d’amour qui se dessine gentiment, mais très loin de ce qu’on lit dans presque toutes beaucoup de romans adolescents. C’était vraiment une bonne surprise.

Que dire sans trop raconter? L’intrigue va se corser, toute une série de personnages vont faire leur apparition, avec ou sans humour mais toujours avec un petit plus à apporter à l’histoire, avec des nuances qui vont permettre à Grise et Cyrus d’appréhender le monde très différemment.

Le petit moins pour moi: la toute fin où j’ai quand-même trouvé que c’était à peine trop facile… même si je dois avouer qu’un final sans hécatombes, sang et dépression à gogo, ça fait quand même du bien aussi.

Mais franchement… j’ai adoré. J’ai aimé l’univers, l’intrigue, le rythme, les personnages. J’ai même un coup de coeur pour les personnages que j’ai trouvé vraiment bien construits tout au long de l’histoire. J’ai adoré l’humour, la plume! En fait, ce livre, je m’y suis plongée et c’était vraiment ce moment où vous êtes sur votre canapé, avec le plaid, le thé (noir sans sucre!), le chat (ronronnant si possible) et où vous ne bougez plus de votre après-midi.

Voilà, c’était ça.

 

#ISBN9782700259360

Fingus Malister T1; Feux follets, mandragore et cadavre frais – Ariel Holzl

fingus.jpg

Résumé:

« Préparez une soupe de mandragore avec 120 g de sève de mandragore et 80 g d’or des fous. Mélangez les ingrédients dans un bocal à élixir et faites mijoter une journée à feu follet. Une fois la soupe terminée, il suffit de la répandre sur tout cadavre frais pour qu’il revienne à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification est accompli ! »
Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment il va éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui..

 

logoplib2020

Mon avis:

Après avoir lu le 1er tome des soeurs Carmines (la suite est déjà en ma possession) avec un plaisir juste énorme (pour rappel, il est le gagnant du Prix littéraire de l’imaginaire Booktubersapp 2018), je ne pouvais que me pencher sur ce titre jeunesse, un genre que j’apprécie tout particulièrement. Quel bonheur de retrouver la plume et l’univers délicieusement glauque de Ariel Holzl allié à un style plus jeune! D’autant plus que ce livre est édité chez Rageot, une de mes maisons d’édition favorite. Merci à eux et à NetGalley pour la lecture de ce livre!

Fingus Malister est un orphelin de 12 ans, seul survivant d’une révolte paysanne envers sa famille, les seigneurs maléfiques de Bedlam, quelques années plus tôt. Le voilà également banni de l’école, mais il reste très occupé. Il doit trouver les ingrédients d’une recette de zombification (si ce n’est d’autre chose) afin d’éblouir les juges attendus dans quelques jours dans son village en vue d’entrer dans la célèbre école d’Evergloom. Son rêve? Devenir nécromancien, et régner à nouveau en maître sur son village.

Le problème, c’est que ce n’est pas facile et Fingus n’est pas encore un expert en la question. Heureusement pour lui, il y a Polly. Une ancienne camarade de classe et unique amie, venant d’une famille de sorcier comprenant un papa  »normal », une maman sorcière qui a l’air d’en savoir plus que ce qu’elle n’en dit et… 5 soeurs. Sans parler de leurs familiers fantomatiques. Je vous laisse le soin de lire le livre pour découvrir celui de Polly. Savoureux 😉

Ce duo alliant entraide et prise de bec va donc devoir se donner bien du mal pour réunir ces ingrédients. D’autant plus que Polly ne veut pas utiliser ses pouvoirs. Mais passons, ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est que grâce à elle, non seulement Fingus arrive à avancer, mais en plus, peut-être que sans trop sans rendre compte, son penchant maléfique s’adoucit… même si ce terme n’est peut-être pas le meilleur…

Fingus Malister, Feux follets, mandragore et cadavre frais, c’est un premier tome qui se déguste, surtout en cette belle période halloweenesque! L’humour et la plume d’Ariel Holzl nous font passer un bon moment, plus jeune comme moins jeune! C’est sombre, mais sans être déprimant. Les personnages n’ont pas la vie facile, sans tomber dans des dramas sans fin. C’est même plutôt loufoque! Fingus a 12 ans…. dire que cet âge est le prélude à une période pas triste est un euphémisme. Alors imaginez son passé, son présent, et demandez-vous quel genre de personnage il pourrait devenir. Et Polly dans tout ça… la fin nous laisse voir qu’elle est pleine de surprise, sans parler du final-final qui promet un second tome tout aussi déjanté que le premier.

J’ai aimé les personnages, j’ai adoré la famille à Polly, je veux un familier!, j’aimerais aussi bien leur maison… je précise, celle dans l’arbre, pas celle de Fingus (lisez, lisez). J’ai souri, ri! Que demander de plus? Ah oui… d’autres livres du même genre, ce serait pas mal 😉

 

challenge hallo

L’Immortelle, tome 1 : la clef de cuivre – Marilyn Stellini – éditions Kadaline – #PLIB2020

L'Immortelle

Résumé:

Northumberland, Angleterre
Anna, vingt et un ans, fréquente la section Lettres de l’Université de Newcastle, aime sa famille et l’équitation, et est certes solitaire et introvertie, mais pense être une jeune femme tout à fait ordinaire, menant une vie tout à fait ordinaire.
Jusqu’à ce jour où elle tente de s’interposer dans une agression. Ne pouvant deviner à quelle force ténébreuse elle a affaire, elle se retrouve en bien mauvaise posture lorsqu’un homme aussi austère que séduisant la sauve, mais la séquestre par la suite dans son manoir grandiose d’un autre temps.
Entre surnaturel et intrigues divisant des clans ancestraux, elle va découvrir que le monde n’est pas ce qu’elle croyait et qu’un grand destin l’attend.

 

logoplib2020

Mon avis:

La littérature suisse est excellente, et pourtant je passais à côté depuis longtemps. L’association Gahelig fait la part belle aux publications de genre suisse. Venez voir par ici ( Facebook) afin d’être tenu au courant des publications!

Marilyn Stellini publie ici le 1er tome de  »L’Immortelle », une saga urban fantasy se déroulant en Angleterre, publiée chez Kadaline éditions (ICI). Parution le 18 octobre, c’est bientôt!

Je remercie Marilyn Stellini pour l’envoi de son livre en avant-première 😉 J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. Je tiens en 1er à relever la plume. Si j’ai remarqué quelques coquilles un peu dommage qui devraient disparaître dans la version définitive du roman au 18 octobre, l’écriture est magnifique. J’ai eu un vrai plaisir de lire cette plume, relevée et entraînante!

Ensuite, le cadre: Angleterre, manoir, magie, personnages mystérieux, aventure… tout pour me plaire et m’entraîner à la suite d’Anna.

Anna, c’est la fille discrète, en retrait, qui étudie sans trop savoir pourquoi, qui se remet en question sans pour autant savoir ce qu’elle veut vraiment. Elle se cherche et pour le coup, elle n’aura pas à aller bien loin pour trouver de quoi la distraire… Durant le roman, elle saura montrer un caractère fort, de l’intelligence mais aussi de la peur, de la colère et beaucoup d’incertitude. C’est un personnage que j’ai trouvé entier et qui m’a beaucoup plu. Elle n’est ni au-dessus des autres, ni en-dessous. Elle est très naturelle et c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié chez elle.

J’ai eu un peu plus de mal à cerner Elvin, même si c’est relativement normal étant donné que l’histoire est donnée du point de vue d’Anna. Pour autant, j’ai apprécié sa force comme ses craintes, ainsi que le voir se faire peu à peu amadouer par Anna. Sa famille est très particulière. J’ai trouvé très bien mis en avant l’ambiance qui règne dans ce manoir. Rien n’est simple dans une famille, et encore moins dans la leur, qui accuse les années… il y a de l’amour nouveau, de l’amour fânée, de l’amitié, de la rancoeur… il y a tout ça mais au-dessus de tout, il y a une loyauté sans faille! Tous ces sentiments sont très bien rendus et m’ont permis de me sentir proche de cette famille.

L’intrigue est prenante, car l’on suit conjointement les débuts d’Anna dans cette nouvelle vie ainsi que la recherche d’une clef…. clef ouvrant… une garantie pour  la paix ou une déclaration de guerre (oui j’essaie de ne pas en dire trop). Bref…
Je disais donc, il n’y a pas de temps mort, l’intrigue se déroule d’elle-même, d’autant plus que de nouveaux personnages apparaissent, ou réapparaissent régulièrement. Je pense notamment à Joy, un personnage très intéressant et prometteur pour la suite du récit. Sa relation avec Anna est précieuse, c’est un peu sa bulle d’air et celle avec qui elle peut se relâcher complètement. Etre… humaine, si j’ose.

C’est une jolie découverte pour moi. J’ai passé un excellent moment, je l’ai lu très vite et suis ravie de m’être laissée tenter par ce roman! Et je suis curieuse de découvrir la suite ^^

p.s: je remercie Jenny Amaro pour cette lecture commune. Je vous mettrais le lien de son avis dès que possible 🙂

 

#PLIB2020

 #ISBN9782940664009

 

Sur les traces de Belzébuth – Aurélie Genêt – Nats éditions – #PLIB2020

Belzebuth-Cover-MockUp

Résumé:

Fin du XIVe siècle. Le chevalier Richard et ses compagnons parcourent les routes du royaume de France dans le but d’aller combattre les Anglais. De joutes en amours, de villes en campagnes, ils arrivent en Auvergne et découvrent un étrange château sur lequel plane une vieille malédiction.
De nos jours, la famille Mariey au grand complet, le chat Belzébuth compris, part en vacances en suivant, sans le savoir, le chemin du chevalier. En poursuivant leur félin fugueur, parents et enfants se retrouvent piégés dans un monde figé dans le temps…
Le salut de chacun se cache-t-il dans un mystérieux livre, écrit jadis par le chevalier Richard ?

logoplib2020

Mon avis:

Je remercie tout d’abord Nats éditions pour l’envoi de cet ebook. J’avais été très intriguée par la couverture et le résumé très accrocheur.

Je suis passée par plusieurs émotions avec ce livre. Tout d’abord, le premier chapitre avec Richard âgé m’a fait me demander où est-ce que je mettais les pieds, tant sa ferveur religieuse était grande. Et puis non, ma crainte n’était pas fondée. J’ai ensuite découvert un Roland jeune. Et si je n’ai pas toujours réussi à le trouver sympathique, j’ai trouvé son personnage très bien construit et réaliste. C’est le fils bâtard d’un homme important qui va pourtant lui permettre de devenir chevalier. Et c’est donc fraîchement sacré que Richard va partir sur les routes.

De l’autre côté, nous suivons une famille assez typique. Classe moyenne, mère au foyer, un mari, deux enfants, des années qui ont instauré une routine pas forcément appréciée… Ils ne me donnaient pas envie, j’avoue, autant la mère qui est dans son monde que le père très passif. Et pour autant, tout comme Richard, je me suis assez vite doutée que ça changerait.

Et effectivement, j’ai commencé à devenir franchement intéressée lorsque la destination de l’Auvergne est apparue, d’un côté comme de l’autre. J’aime énormément cette région, le plus drôle étant que je venais de décider d’y aller l’été prochain 😉 Bref, revenons à notre histoire. Plus l’histoire allait, plus j’étais prise dans le récit, avec des chapitres alternant  les deux époques. J’étais impatiente de découvrir le fameux événement conté par Richard, ainsi que le moment où les deux personnages allaient se retrouver.

Et quelle surprise de… ne pas avoir de suite le fin mot de l’histoire pour Richard. De manière momentanée tout du moins. Et finalement, la révélation!

Là, j’ai eu mon 2ème coup de mou, après le tout début un peu délicat. Je ne m’attendais pas à ça… je voyais que j’étais à la moitié du récit et devinais du coup la suite de l’histoire. J’ai un peu perdu de motivation, mais qu’à cela ne tienne, j’ai continué et j’ai bien fait. Car oui, si dans un sens, j’avais relativement bien deviné le fil rouge, j’ai trouvé que la construction de l’intrigue de la 2ème partie était vraiment bonne. Etape par étape, autant dans la psychologie des personnages que dans les actions mêmes, sans oublier le contexte même qui est terriblement bien fait. Vraiment, j’ai été surprise en bien. J’ai donc pu me laisser aller et prendre plaisir à ma lecture.

Revenons à ce contexte qui traite de la religion. L’autrice a une approche que j’ai trouvé intéressante et pertinente. Elle a été très libre, pouvant plier le cours de l’Histoire comme elle le désirait et c’en est d’autant plus intéressant. Franchement, je me suis régalée!!

J’aimerais encore dire un mot sur les personnages qui sont nombreux et pour la plupart, assez nuancés. Ils sont attachants, réalistes encore une fois, et m’ont permis d’entrer dans un autre monde avec beaucoup de plaisir. Je pense à la famille Mariey, que j’ai fini par beaucoup apprécié, à Faucon, tous les enfants, à Gilles! Et d’autres encore.

Mon confort n’a pas été le même durant ma lecture, mais j’en sors finalement avec du plaisir et une envie de visiter et des châteaux, et l’Auvergne. Merci encore une fois à Nats éditions.

P.S. Belzébuth, il est vraiment top. Pensée à tous les chats noirs, vous êtes diaboliques, mais on vous aime quand même! Les scènes avec ce chat sont savoureuses…

 

#PLIB2020

#ISBN9783958581906