Pas si simple [Lucie Castel]

pas si simple

 

Résumé:

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël. 
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Mon avis:

J’ai lu ce livre car c’est l’un des deux titres qui avait été choisi lors des votes pour la lecture commune pour le challenge  »Il était cinq fois Noël »

Qu’est-ce que j’aime ces lectures toute doudou, avec de la neige, de la chaleur, de la romance, une famille aimante ou horripilante… ajoutez à cela une petite note british et vous avez toutes les chances que je sois conquise.

Disons-le, j’ai adoré. De base, je dois dire que j’adore tout ce qui est anglais. Ensuite, j’aime bien les romans qui se passent sous la neige ainsi que les dialogues relevés.

Car c’est ce qui m’a le plus surpris dans ce roman: l’écriture. On n’a pas affaire à une petite romance qu’on pourrait imaginer avoir été écrite à la va-vite. J’ai trouvé l’écriture très agréable et la qualité des échanges entre les personnages excellente!

Il y a donc Scarlett. Oui déjà, il faut commencer par se faire une raison. Elle est française et s’appelle Scarlett, merci les  »Hauts de Hurlevents ».  Elle, c’est une architecte française, avec le trait de caractère de la  »mauvaise foi » inscrit sur le front. Elle a une mère  »maman italia » de 1m.50 de haut absolument et délicieusement im-po-ssible et une soeur  nommée Mélie, sexologue, à la fois entièrement sur terre avec un regard qui ne loupe rien mais également complètement lunaire. Bref, un personnage féminin haut en couleur que j’ai beaucoup aimé.

En face, il y a le gentleman anglais, qui se nomme bien sûr William (c’est toujours à choix avec Jack, vous l’avez aussi remarqué?) un brin froid, avec un passé triste et une famille complètement dysfonctionnel (pour une fois que ce n’est pas la donzelle qui a ce rôle, d’ailleurs!).

Vous rajoutez à cela Noël, la neige, un aéroport paralysé et vous avez un excellent roman à lire au coin du feu.

J’ai ri, j’étais prise dans le récit, j’ai adoré William, sa grand-mère, son frère! J’ai aimé Scarlett, Mélie, même leur mère! J’ai aimé Londres, l’humour, les dialogues épicés!

J’ai peut-être moins aimé la fin qui m’a semblé un brin rapide, mais ca n’aurait été que pour passer un peu plus de temps avec toute cette équipe! Cela peut paraître être une chronique un peu détournée, mais je ne veux pas en dire plus, ce serait vous gâcher le plaisir 😉

Merci beaucoup à  »Il était cinq fois Noël » pour la découverte de ce roman et de cette auteur lyonnaise qui en est à son 1er roman. J’espère en voir d’autres par la suite!

 

Publicités

4 commentaires sur « Pas si simple [Lucie Castel] »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s