Sommeil aboli – Christophe Mogentale

COVER_THUMB-3791

Résumé:

Après la catastrophe de Chanoo, la guerre civile fait rage au sein du monde de Nanek. Trois hommes s’allient dans la volonté de créer un monde meilleur. C’est ainsi que la cité-bulle de Machia voit le jour. Sa spécificité ? le Sommeil Aboli, une pilule obligatoire qui neutralise votre besoin de sommeil. Le temps vous appartient désormais, mais plus celui de rêver. Considéré comme un loisir illégal, ce que l’on appelle dorénavant les drims, est devenu une nouvelle drogue.Premier précepte des Drimeurs : Ne jamais consommer ses propres rêvesArty Halfidre est un drimeur, brisant les règles du Sommeil Aboli, il vend ses propres rêves. Travaillant entre Machia et les extérieurs, il se retrouve impliqué malgré lui dans les complots qui visent la cité. En effet, certains de ces drims semblent produire des effets étonnants sur ceux qui les consomment. Au fil du temps, Arty commence à douter. Qui l’utilise afin de nuire ? Machia ressemble-t-elle vraiment à la cité de liberté que son père avait imaginée ? En qui peut-il avoir vraiment confiance et où se cache la vérité ?

Mon avis:

Merci à NetGalley et Librinova pour la lecture de ce livre.

La couverture, le titre puis le résumé m’avait intriguée et c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai commencé à lire ce roman.

J’en suis malheureusement ressortie passablement mitigée. C’est dommage car il avait tout pour me plaire mais il y a eu deux-trois choses qui m’ont empêchée de complètement accrocher à l’histoire.

Le vrai point positif dans ce roman, c’est l’univers créé. C’était très bien construit, intéressant et cela avait le mérite de mettre en avant des thématiques assez intéressantes sur la question du temps, du bonheur, du libre-arbitre! J’ai beaucoup aimé la manière dont ces thèmes ont été traités, d’autant plus que la plume de l’auteur est excellente! Au final, que préférons-nous: vivre dans un monde de chaos, où la mort, la tristesse, la douleur n’est jamais loin? Mais être libre de ses choix, de son temps, de soi-même finalement. Ou alors, est-ce mieux de vivre dans un monde aseptisé mais calme, avec un temps presque infini devant soi, de la joie mais… avec des contraintes lourdes et sans demi-mesure? L’histoire du sommeil  »aboli » est aussi excellente. Qui ne râle pas contre le  »temps perdu » à dormir? Aimerions-nous vraiment avoir plus de temps? Serions-nous capable d’en faire quelque chose de bien?
Le débat ne cessera jamais, tout au long du livre. Et l’intérêt, c’est que l’auteur n’apporte pas de réponse nette. Au lecteur de le faire lui-même.

Malheureusement, malgré un très bel univers et une écriture de qualité, je n’ai pas croché. Tout d’abord, et certains diront que je suis pointilleuse… mais je n’ai pas du tout aimé que le prénom et le nom du  personnage principal soient utilisés. J’entends, bien sûr que dans un livre entier, un personnage peut se faire appeler de plusieurs façons. Mais là, c’était d’une phrase à l’autre. A tel point qu’au tout début, j’ai même cru qu’il y avait deux personnages. Je n’avais jamais rencontré ce cas de figure auparavant. C’était perturbant car malgré le fait que j’ai vite compris qu’Arty et Halfidre étaient la même personne, ca m’agaçait et comme c’était quelque chose que je rencontrais tout le temps, à chaque page, et bien ce petit détail a fini par devenir grand.

Il y a ensuite le fil rouge de l’histoire. Je ne l’ai pas vraiment trouvé. Le final, (très intéressant et bien trouvé d’ailleurs!), explique en partie ce ressenti. Il n’empêche que pendant 200 pages, je me suis un peu sentie promenée de-ci de-là sans vraiment comprendre où j’allais. Cet inconfort n’est pas venu de suite. C’est vers la moitié du roman que j’ai commencé à le ressentir et il ne m’a pas quitté jusqu’à la fin.

En résumé, l’univers et la plume de l’auteur sont vraiment deux points que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman. Malheureusement, un côté un peu nébuleux dans le fil rouge du roman et cette histoire de nom m’ont empêchée d’apprécier pleinement cette lecture.

 

Publicités

La Crécerelle – Patrick Moran – #PLIB2019

la crecerelle

Résumé:

La Crécerelle a le goût du sang. Mais qui sait pourquoi elle tue ? Pour l’argent, pour le plaisir, ou bien pour servir les puissances de l’outre-monde ?

Femme du Sud dans les terres du Nord, experte des arts magiques dans une contrée qui les méprise, la Crécerelle parcourt les cités-États du désert, semant violence et mort sur son passage. Une question demeure… combien de temps encore pourra-t-elle supporter cette vie d’atrocités ?

C’est justement en cherchant à se libérer de l’entité maléfique qui contrôle sa vie, qu’elle va déclencher une série d’événements d’ampleur cataclysmique. Une spirale infernale dont, cette fois, elle ne pourra pas se sortir seule.

La Crécerelle est un premier roman détonnant, à l’héroïne exceptionnelle et à la mécanique implacable, qui renverse les clichés du genre en proposant un mélange inventif d’action, de mystère et d’horreur.

Mon avis

J’étais aux Imaginales cette année quand j’ai découvert Patrick Moran à travers une conférence et que j’ai eu envie de l’acheter. Chose faite, et même qu’il est dédicacé 😉

J’ai proposé ce livre pour le PLIB 2019, peut-être que d’autres aussi, et comme je ne l’avais pas encore lu, j’ai vite remédié à ce problème! Voici donc mon avis détaillé:

J’ai tout de suite apprécié l’écriture qui est très soignée, fouillée et qui va dans les détails. C’était une bonne surprise, car je ne retrouve pas ce genre d’écriture partout alors que c’est quelque chose d’important à mes yeux.

Ensuite, j’ai été.. perplexe. En effet, la première scène avec la Crécerelle l’a fait passer pour un être froid et cruel. Mais cette première scène est aussi offerte d’un point de vue externe. On voit, mais on ne sait rien. Et moi, j’ai bêtement juger sans connaître.

Car la Crécerelle est loin d’être cette personne sanguinaire que l’on croit. Oui elle tue. Non ce n’est pas propre. Ca ne lui fait pas plaisir non plus.
La Crécerelle, c’est une femme très secrète, et très dangereuse. Voilà bien longtemps, un choix qu’elle a dû faire l’a condamnée à être  »contrôlée » par une entité qui a soif de sang. Si la Crécerelle tue, ce n’est pas pour son bon plaisir mais bien parce que l’entité le veut. Et la jeune (est-elle seulement si jeune que cela?) femme n’a de cesse de trouver un moyen de s’en débarrasser.
J’ai vraiment beaucoup aimé la Crécerelle, même si je ne peux pas dire que c’est parce que j’ai pu m’identifier à elle. Ce que j’ai aimé, finalement, c’est qu’elle soit franche, direct et  »vrai ». Par exemple, j’ai adoré un passage où elle explique qu’elle se préfère vivante que morte et que de ce fait, elle se fera passer avant les autres. Est-ce égoïste? Honnête? Dans tous les cas, c’est franc non?! Bref, ce genre de personnage, j’apprécie!

La Crécerelle ne voyage pas seule… en tout cas pas pendant le laps de temps que dure ce roman. Non, par une sorte de hasard, une autre femme se met au travers de sa route (ou est-ce le contraire): Mémoire. Oui, La Crécerelle et Mémoire. Leur duo physique est aussi incongru que celui de leurs noms. La Mémoire, c’est une épouse, une bibliothécaire capable de passer plusieurs jours d’affilée dans les souterrains qui abritent ses livres et ce, sans mettre le nez dehors. Ce n’est donc pas exactement le profil que l ‘on imagine pour coller au compagnon/compagne de voyage d’une tueuse… Et pourtant, ce sera même elle qui ne voudra plus la quitter!

L’une et l’autre vont beaucoup changer et leur duo va évoluer en conséquence. On ne peut pas être aussi différent sans que cela déteigne, malgré soi, sur l’autre. C’est très intéressant à observer, surtout une fois le livre terminé. Là, je repense à elle et je me rends compte que le chemin qu’elles ont l’une et l’autre parcouru est immense.

Parlons physique maintenant! J’adore! C’était.. inattendu. Pour ma part en tout cas, trouver des notions de métaphysique en fantasy, ce n’est pas tous les jours. Cette idée de rationaliser la magie est juste top, j’ai aimé le concept. Alors par contre, j’avoue, je n’ai pas toujours chercher à tout tout comprendre car je m’y perds assez vite, mais dans l’ensemble, je trouve que c’est original et bien fait!

Par contre, ce qui m’a un peu chiffonnée, c’est peut-être le rapport entre la Crécerelle et l’entité, que j’ai finalement trouvé peu expliqué. Des fois elle est là, des fois pas. Des fois elle intervient d’elle-même, des fois c’est la Crécerelle qui l’appelle. Et je ne comprends pas, pourquoi, certaines fois elle la harcelait pour tuer, et d’autres non ou pourquoi elle n’intervenait pas auprès de la Crécerelle même quand elle était furieuse… il y avait un flottement autour, et ça m’a un peu gênée, même si cela ne m’a pas du tout empêchée de prendre plaisir à la lecture. L’autre point négatif est, selon moi, la vitesse à laquelle la Crécerelle change sur la fin. Je n’en dirai pas plus, mais il y a tout à coup une évolution dans sa manière de penser que j’ai trouvé très soudaine même si logique.

Voilà, j’ai un peu fait le tour! J’espère vous avoir convaincu! En tout cas, moi, j’achèterai d’autres ouvrages de l’auteur par la suite. Il n’y a plus qu’à attendre 😉

 

 

 

 

#ISBN9782354086138 #PLIB2019

[Bilan lectures] octobre 2018

J’ai brassé pas mal d’air en ce mois d’octobre qui, s’il aurait pu être catastrophique en terme de nombre de pages, aura juste été  »pas excellent » ^^’

Maman de mon état (oui toujours :P), un petit qui ne sait pas bien dormir depuis la naissance, les jours qui raccourcissent et un maudit changement d’horaire qui m’aura bien achevée, vous ne pouvez même pas imaginer à quel point, me compliquent drôlement la vie. Donc soyons honnêtes, lire… le soir, je sombre, les après-midi je tente de siester, de sauver la maison ou alors, lire quand le manque se fait trop cruellement sentir. Mais j’arrête là de me plaindre, voici mon bilan! (roulement de tambours….)

chasse royale 2

J’ai lu les 246 pages qui me restaient, en lecture commune avec une amie. Un 2ème tome meilleur que le précèdent et qui me donne encore plus envie de découvrir la suite. L’objet livre est toujours magnifique!

aaaa9

Une nouvelle de 119 pages qui m’aura laissée partagée. Voici ma chronique

aaaa6

Une très bonne lecture que je n’ai, bien sûr, pas encore chroniqué 😛 Mais j’ai adoré, j’espère lui faire un bel avis! (204 pages)

COVER_THUMB-3791

Une lecture NetGalley de 219 pages qui m’aura déçue… cela ne m’arrive pas souvent mais là… dommage. Le potentiel était là! Chronique

la crecerelle

Un livre en cours. Une belle surprise. J’ai découvert l’auteur aux Imaginales et le livre m’a surprise… en bien! J’ai lu 162 pages pour l’instant. (p.s. 8.11.18 je l’ai fini et voici ma chronique)

train impossible

2ème lecture en cours que j’ai terminé en ce début de mois de novembre. Coup de coeur! Chronique à venir! 17 pages en octobre! Je vous laisse la couverture en taille XL, elle est juste trop trop belle.

Ce sont donc 1 livre en cours terminé, 3 livres lus en entier, et 2 commencés. Soit 967 pages! 😀

Le jardin des secrets – Kate Morton

le jardin des secrets

Résumé:

Un labyrinthe qui cache un secret, une conteuse victorienne dont l’oeuvre a disparu, trois générations de femmes unies par une même histoire… En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d’Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n’apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine… Dans Le jardin des secrets, Kate Morton montre qu’elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l’imaginaire.

 

Mon avis:

Merci à Didinegc pour la proposition de lecture de ce livre et à Maguisa pour me l’avoir offert  🙂 J’avais été attirée par ce livre premièrement, parce que j’entends beaucoup de bien de cette autrice, et ensuite parce que l’héroïne: Nell, possède le même prénom que ma fille. Ceci explique cela.

C’est une lecture qui m’a fait ressentir beaucoup de sentiments divers. J’ai aimé, et pour autant, il y a eu des petites choses qui m’ont chiffonnée. Tout d’abord, et là l’autrice n’y peut rien, c’est que les livres avec de lourds lourds secrets de famille, ce n’est pas forcément ma tasse de thé même si cela apporte toujours un excellent suspense. Ensuite, il me semble que la petite-fille de Nell, Cassandra, ne trouve pas le bout de l’histoire–> spoiler, surlignez: est-ce qu’elle comprend qui est le père? Il me semble que non, et mon côté perfectionniste en est agacé). Et puis… il y avait beaucoup de tensions, beaucoup de noirceur de la part de certains personnages que j’aurai peut-être souhaité plus nuancé plutôt que très noir ou très blanc.

Par contre, qu’est-ce que j’ai pu aimer le lieu. Je suis très sensible au charme du cottage et là… qu’est-ce que j’avais envie d’y aller, de l’acheter, de vivre là-bas. J’ai adoré le charme du lieu, je trouve que Kate Morton avait une plume plus que magnifique dans ces moments-là. J’y étais, je sentais l’odeur des fleurs, la pénombre du jardin secret. Limite si je n’allais pas me chercher une pomme lorsque l’autrice amenait le sujet du pommier de Nell. Je ne vous parle pas de l’intérieur du cottage. Vraiment, j’en suis tombée amoureuse.

Nell… je l’ai d’abord jugée un peu vite. En même temps, au début du roman, on nous la montre très froide et droite, un peu triste aussi. Dur de s’attacher à un tel personnage. Et puis…. l’histoire se déroule. On découvre d’où elle vient, son passé plus récent, on la rencontre aussi, à travers les yeux de Cassandra. Et là apparaît une femme forte, une belle personnalité qui a dû batailler entre tellement d’émotions…

Cassandra aussi, qui m’a un peu fait grincer des dents au début, avec cette impression de malédiction familiale sur les femmes de la famille de Nell… et elle aussi, a su m’apprivoiser. A la fin du roman, je me sentais aussi apaisée qu’elle, et souhaitais très fort qu’elle puisse atteindre ce bonheur que déjà Nell cherchait et n’a pas eu le temps de tout à fait trouver.

Il y a Rose… que dire de Rose… un personnage dont on entend du début à la fin à quel point elle était admirable. La pauvre Rose, si malade mais qui a su triompher de la maladie, tomber amoureuse, avoir un beau bébé… eh bien je vous l’avoue, moi Rose, je ne l’ai pas du tout appréciée. Et pour me contredire, je dois dire que c’est bien dommage, car c’est le personnage le plus nuancé du livre. (je ne suis pas pénible, ce n’est qu’une impression 😉 )

Voici les principaux personnages et je vais m’arrêter là et vous laisser découvrir les autres 😉

Je peux encore vous parler de l’écriture de Kate Morton, que j’ai trouvé travaillée et fluide et qui, comme je l’ai dit précédemment, permet vraiment d’imaginer la scène comme si on y était et cela, je ne le ressens pas toujours, loin de là.

Et enfin… l’intrigue! Peu importe mon ressenti concernant les secrets de famille dans les livres, je ne peux pas nier que Kate Morton a maîtrisé son fil rouge de A à Z. C’était excellent, avec cependant trop de temporalité différentes avec, en plus, des narrateurs différents. Je me perdais un peu. Mais en dehors de ça, j’ai pu apprécier une intrigue menée avec habileté. Et quand l’écriture est au rendez-vous, cela permet de passer un bon moment!

J’espère avoir été relativement claire à travers cet avis. Encore maintenant, alors que je l’ai terminé depuis presque un mois, mes sentiments concernant ma lecture se mélangent et il n’a pas été évident de les fixer afin de donner cette chronique. Dans tous les cas, je vous recommande l’ouvrage et espère avoir vos retours si tout à coup, vous l’avez lu 🙂

 

Read-a-thon Halloween —-> until the end!

 

until the endDe base, le read-a-thon était le week-end précèdent. Mais que voulez-vous, j’ai une vie trépidante. C’est-à-dire des enfants et des migraines 😛 Je n’ai pas lu une ligne du week-end… oups! Donc, j’ai applaudi à l’annonce du read-a-thon  »until the end », c’est à dire du 22 (dans mon cas) jusqu’au 31 octobre (Happy Halloweeeeen)

Facebook: Challenge Halloween

Lien du billet pour le challenge

Je m’y suis mise sérieusement, et lundi, j’ai lu… 1 livre. Oui 1 livre. Je ne sais pas depuis combien de temps je n’ai pas lu un livre en une seule journée, mais hier (je ne suis pas en avance sur mon billet) c’est arrivé! J’ai donc 204 pages au compteur!

roman d'horreur

Même que c’était très sympa. Alors non, je n’ai pas tremblé d’angoisse, mais je ne cherchais pas forcément l’épouvante non plus. Juste un bon bouquin, du rythme, du suspense, une trame bien ficelée… bref, j’ai beaucoup aimé!

 

Mardi, je n’ai lu que 25 pages de ceci:  20181023_135101C’est le 2ème tome de Rois du monde de Jaworski. Une lecture non halloweenesque que j’ai terminé mercredi au terme de 32 pages supplémentaires. C’était une bonne surprise vu que je l’ai trouvé meilleur que le 1er. Je dois penser à commander la suite.

Ensuite, je voulais lire un livre dans le thème mais… arrivée à mon rendez-vous chez le médecin, il avait 40 mn de retard et moi pas de livres. J’ai donc commencé un ebook sur mon portable:

COVER_THUMB-3791

Ce qui me rajoute 37 pages 🙂

Et seulement 30 pages jeudi. Ca piétine un peu et je suis épuisée…

Ce vendredi, je dois aller faire une radio alors j’espère pouvoir un peu bouquiner 😉

Déception ils étaient à l’heure 😂 pour le coup je n’ai lu que 29 pages car c’était soirée repassage/pliage avec l’homme. Ce que j’ai lu, j’ai pu le faire pendant la sieste des mes deux (1,5 ans et 3,5 ans) et celle des voisins que je gardais un moment  (4 mois et 2 ans) Donc pas évident mais on fait comme on peut 💪💪

Ce samedi, j’ai eu mon neveu de 4 ans et mes parents en visite. Le suspense était de savoir si mon neveu était d’accord de rester dormir car il n’a pas beaucoup vu ma soeur ces jours et elle lui manque mais… c’est bon il reste faire dodo pour la 1ère fois. Je suis très heureuse même  si cela ne va pas m’aider à lire😂😅 bref j’espère m’y mettre ce soir!

Bilan du jour: 53 pages. Ce sera terminé demain. Là je vais au lit et… ferais un bilan de ce samedi un peu plus détaillé  😉

Alors alors:

Hier, il a… neigé… j’habite à 1000m. d’altitude, dans le Jura bernois, en Suisse. J’adore la neige, sinon je n’habiterais pas aussi haut, mais quand même, avant le 31 octobre, c’est un crime 😉
Faisant fi de cette neige, j’ai décidé de faire mes super pâtes spécial Halloween. Mon 18 mois s’en fichai pas mal, mais ma fille et mon neveu ont adoré mangé les araignées…

20181027_173836

Dimanche… j’ai eu la joie, le bonheur intense de découvrir qu’il avait bien neigé, les enfants ont été lâchés sur le balcon pour jouer dans la neige. Bien sûr, cela ne nous a pas empêché d’aller à la fête de la courge… plus bas en altitude!

Ainsi donc, la fête de la courge, au château de Valangin. C’était génial. Enfin, pour ceux ayant des enfants, car il n’y avait que des activités pour eux: confection de chauve-souris, atelier courge, atelier épée et bouclier, grimage, chasse au trésor, contes, petit train au pied du château etc…

Avec ma fille et mon neveu, cela a été atelier courge, grimage (princesse et pirate) et tour en train. Puis chasse au trésor lorsque mon neveu est parti. C’était génial! Je n’ai pas lu, mais j’ai fait  »Halloween » à ma façon (et malgré le tempsssss) Et maintenant, on a une belle citrouille!

20181028_182435

Lundi, j’ai un peu insisté et j’ai pu finir mon livre en cours, soit 70 pages. Je voulais le terminer car en fait… je ne l’appréciais pas des masses et j’avais envie de me lancer dans une lecture qui me fait très envie. Donc malgré mes petits n’oeils qui se fermaient tout seul, j’ai tenu les 10 dernières page et hop, fini!

J’en suis donc à 204 + 219 pages = 423 pages.

Ce mardi… bouh c’est trop dur. Je garde mon filleul du lundi matin au mardi soir et bien sûr cette nuit… il a vomi pendant la moitié de la nuit. Merveilleux. Donc je n’ai pas dormi, et qu’est-ce qu’on parie que la nuit prochaine, ce sera au tour des miens ^^’ Et mon mari qui bosse de nuit toute la semaine: joie!

Bref, je profite que mes deux sont devant la TV et mon filleul encore en train de dormir (le pauvre!) pour avancer dans mon récapitulatif. Aujourd’hui, je commencerai:

la crecerelle

Niveau fatigue, j’étais quand même au bout de ma vie ^^’ Donc le soir, j’étais partie pour lire 100 pages et… je me suis arrêté à la p. 58, vaincue par la fatigue. J’ai bien fait de me coucher tôt, car mon mari est rentré à 4h.45 du matin, et mon mini s’est levé à 5h. (on se demande pas pourquoi je suis crevée en permanence hein :P) Comme on n’avait plus de pain, j’ai fait des pancakes (j’ai le sens du sacrifice très développé) donc je n’ai pas encore lu, mais j’ai bien mangé hihi.

Bref, cette après-midi, je devrais pouvoir ne pas siester comme hier et.. lire? Qui sait 😛

En tout cas, La Crécerelle est très intéressante. Ce n’est pas de la fantasy classique, ca fait du bien. Et quelle plume!

Mercredi, j’ai pu lire jusqu’à la p.162 de la Crécerelle. J’adore vraiment! La plume est toujours excellente, et j’aime bien les idées que l’auteur propose dans ce livre! J’ai aussi débuté 17p. du Train vers l’impossible de P.G. Bell (depuis je l’ai terminé et c’est coup de coeur!)

train impossible

 

Côté Halloween, je me suis lancée dans un soupe à la courge et lait de coco ainsi que des muffins à la courge 🙂

2018-10-31 12.07.44

2018-10-31 16.16.03

 

En terme de livres, j’ai donc lu

Roman d’horreur: 204 pages

Rois du monde T2: 57 pages

Sommeil aboli: 219 pages

La Crécerelle: 162 pages

Le train vers l’impossible: 17 pages

Total: 2 livres lus entièrement, 1 livre terminé, 2 livres commencés soit: 659 pages

Je fais mon bilan très tard, mercredi soir a sonné le début de la maladie que nous a gentiment apporté mon filleul et comme en famille, on partage tout.. 😛 Bref donc je refais gentiment surface  mais j’ai du retard à rattraper avec la maison donc la blogosphère doit attendre un peu ^^’

Lou et Hilde, un grand grand merci! Déjà pour l’organisation du challenge! Ensuite, pour ce read-a-thon until the end! J’ai beaucoup aimé l’ambiance et les partages 🙂 Je me réjouis de revivre cela l’année prochaine. En attendant, je vais tenter de publier encore un billet ou deux d’ici la fin du challenge 😀

 

 

Gwendy et la boîte à boutons – Stephen King et Richard Chizmar

aaaa9

Résumé:

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs.

La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n’a-t-il pas sa contrepartie ?

Mon avis:

Tout d’abord, je remercie NetGalley et Livre de Poche pour l’envoi de ce livre. J’ai tout de suite été attirée par le nom de King associé à un étrange titre et à une magnifique couverture. .

Il s’agit ici d’une nouvelle écrit en duo avec Richard Chizmar, auteur inconnu pour moi.
Je dois dire que j’ai été à la fois séduite et un brin frustrée par cette lecture. J’ai beaucoup aimé l’idée, celle d’une boîte qui représente la tentation de pouvoir tout avoir, tout faire, tout décider. Celle qui donne de l’argent, un régime… tout est possible. Et comment résister? L’idée est donc excellente, et le personnage de Gwendy attachant. Comment ne pas aimé cette petite fille un peu ronde, harcelée par ses camarades à qui on offre une si grande responsabilité? Personnellement, je l’ai tout de suite appréciée, et admirée aussi pour sa si grande force de caractère. Car Gwendy n’est pas cupide, ni ambitieuse. C’est une jeune personne qui a souffert et qui se rend compte, au contact de cette étrange boîte à boutons, qu’elle en tire déjà beaucoup de bénéfices… Hélas tout n’est pas rose et c’est d’ailleurs d’une manière très abrupte qu’elle va comprendre que le bonheur n’arrive pas souvent en solitaire.
C’était donc une nouvelle très agréable, avec des rebondissements, un peu de suspense, un personnage principal excellent… pour autant, j’aurai voulu plus… plus de frissons, plus de développements. Cette nouvelle était comme une mise en bouche: excellente, mais il y avait du trop peu. Pour le coup, je ne me suis pas du tout ennuyée. Sans trop m’en rendre compte, j’ai dévoré cette lecture,  en aimant ce que je lisais, mais en me retrouvant un peu prise de court à la fin. Et que dire de ce monsieur au chapeau… un personnage que j’ai d’office imaginer malfaisant à la première rencontre avant de découvrir, perplexe, qu’il était légèrement plus nuancé que cela. Mais qui est-il? J’avoue, même en ayant fini la nouvelle, je l’ignore toujours.
En résumé, une bonne lecture mais qui aurait pu être plus longue et plus développée pour complètement me séduire.

Dragon Blood T2; La légion des flammes – Anthony Ryan

dragon blood 2

Résumé:

Des siècles durant, le Syndicat Négociant d’Archefer s’est appuyé sur le sang de drac – et sur les pouvoirs qu’il confère aux Sang-bénis – pour protéger son empire. Mais cette manne précieuse est venue à manquer… Lancé à la poursuite du légendaire drac-Argent, Claydon Torcreek a découvert que celui-ci n’avait qu’une ambition : asservir le monde des hommes, à l’aide de son armée d’esclaves altérés. Guidés par une vision, Clay et l’officier de marine renégat Hilemore détournent un navire de guerre et mettent le cap sur les eaux polaires, à la recherche d’un secret ancestral qui leur offrira peut-être la clé de la victoire. Infiltrée en territoire ennemi, l’espionne devenue diplomate Lizanne Lethridge s’efforce elle aussi de trouver des armes pour affronter leur ennemi. Alors que le monde s’embrase et que couvent les feux d’une révolution, ce trio représente malgré lui l’ultime espoir de la civilisation… 

Mon avis:

Je vous mets, pour commencer, ma chronique du 1er tome ICI. J’adore ce qu’écrit Anthony Ryan. Et pourtant, ce n’est pas parfait, je pourrais vous lister plusieurs choses qui me dérangent mais… comment dire, il y a ce petit plus qui fait que je lui pardonne et attend chaque parution avec impatience.

Ce 2ème tome envoie du lourd. Plutôt que de simplement répondre aux nombreuses questions du 1er tome, il en rajoute. A la fin, j’ai eu l’impression que la situation était encore plus complexe et impossible à redresser. Résultat: soit il se plante complètement dans le 3ème tome avec cette envie de créer un univers de fou, soit il retombe  »sur ses pattes ». Grande déception ou coup de coeur à venir!

Les trois personnages principaux restent assez fidèles à eux-mêmes. Clay est vraiment un personnage que j’adore. Je ne pourrais suivre que lui, tant sa progression est forte et intéressante. Il est impulsif mais cela ne l’empêche pas d’avoir de très bonnes idées: inattendues mais souvent décisives. Ce qui lui arrive dans ce tome est complètement fou. Je ne m’y attendais pas du tout et m’a autant embarquée que rendue perplexe: mais où nous emmène l’auteur???? C’était bien notez, et le coup où Clay fond devant un petit Sinople… j’ai adoré!

Lizanne est… froide? Déterminée?  Parfois, j’ai envie de lui reprocher son comportement militaire, dénué d’émotions. Pour autant, j’ai aussi l’impression que c’est la seule à garder les pieds sur terre et à vraiment réaliser le danger devant lequel ils se trouvent tous et que tous ignorent à des degrés divers. Donc oui, elle ne permet pas vraiment au lecteur de s’attacher à elle, cependant, elle avance, tuant, détruisant sur son passage, sans jamais perdre de vue son objectif ni qui est son véritable ennemi. Je n’ai pas toujours été convaincue par ce qu’il se passe dans ses chapitres, mais j’ai néanmoins beaucoup aimé en apprendre plus sur l’Artisan fou!

J’ai trouvé qu’Hilemore était un peu en retrait dans ce tome. Soyons honnête, j’avais déjà un peu cette impression dans le 1er. Néanmoins, je trouve que ce personnage a toujours beaucoup de potentiel et j’espère vraiment qu’il pourra  »briller » dans ce 3ème tome, car je ne peux m’empêcher de l’apprécier. La personne elle-même inspire à la sympathie et le cadre marin dans lequel il évolue me plaît beaucoup. L’un dans l’autre, cela explique que même en retrait, j’apprécie de le suivre tout en en espérant davantage.

Bref, ce livre mériterait un article encore plus long mais je ne veux pas vous en dire trop. Sachez juste que cet auteur mérite un petit détour, que ce soit par cette trilogie que par celle de Blood Song, un beau coup de coeur pour ma part. J’espère que vous vous lancerez dans Dragon Blood si ce n’est déjà fait. Car cet univers est vraiment excellent. Ce n’est pas un bête livre de dragons, c’est très bien travaillé, pleins de nuance et d’Histoire, où tout est plus compliqué qu’il n’y paraît. Et l’écriture… elle est détaillée et fluide, ce n’est que du plaisir. Non vraiment, lisez 🙂

 

[Bilan lectures] Septembre 2018

La misèreee ce mois. Je n’ai, malheureusement, pas trouvé le temps de livre. Les enfants, la maison et une grande fatigue (mon no2 est du genre lève très-tôt) ont eu raison de mes moments lecture.

J’ai donc lu.. 2 livres!

et le tout début de:

chasse royale 2

pour un total de 820 pages lues. Argh. Je dois dire qu’au moins, ces lectures étaient très bonnes!

Bref, je compte bien me rattraper en octobre, avec le challenge Halloween!

[Challenge] Halloween 2018

challenge d'halloween

Organisé par Lou et Hilde, avec un super groupe facebook, ce challenge permet de vivre Halloween à fond et avec bonne humeur! J’adore l’automne, mais qu’est-ce que j’aime ce jour où toutes les créatures de notre imagination refont surface!

Ce mois,nous en profiterons pour fêter el Día de los Muertos en compagnie de Bidib, nous traquerons les esprits japonais en compagnie de Purple et ferons tourner les tables comme jamais! Et cette année encore, nous nous associons au joli challenge Je Lis aussi des albums de Sophie Hérisson, au Challenge des Contes et Légendes de Bidib et aux incontournables Gourmandises de Syl.

Voici le charmant programme du mois. Les participations sont libres 🙂 J’avoue n’avoir aucune idée de comment je pourrais participer. A cause de mes loulous et d’un nouveau boulot, je fais au jour le jour et lis beaucoup moins. Donc ce sera selon mon inspiration, mon temps libre et mon énergie vs fatigue 😉

 

Les fantômes à l’honneur : du 1er au 7 octobre
Lundi 1er octobre : Début du Challenge et installation des participant(e)s, de préférence dans un lieu hanté
Mardi 2 octobre : Les fantômes sont parmi nous! Romans adultes ou jeunesse au choix
Mercredi 3 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics
Jeudi 4 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Susan Hill
Vendredi 5 octobre : Séance Cinéma / Séries ARTICLE CI-DESSOUS
Samedi 6 octobre : Albums avec fantômes, sur les peurs…
et/ou Bricolage, DIY, créations : le fantôme sous toutes ses formes !
Dimanche 7 octobre: Cuisine autour du chaudron
Contes & Légendes ARTICLE CI-DESSOUS
► Rendez-vous au Cimetière : du 8 au 14 octobre
Lundi 8 octobre : Rendez-vous au cimetière!
Partage de photos du cimetière de votre choix!
Mardi 9 octobre : Lecture entre deux pierres tombales – Un roman adulte ou jeunesse
Mercredi 10 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics :
et/ou Bricolage, DIY, Créations : Laissez parler votre créativité funéraire!
Jeudi 11 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Shirley Jackson
Vendredi 12 octobre : Séance Cinéma / Séries
Samedi 13 octobre : Albums sur le thème de la mort, du deuil, ou qui se passe dans un cimetière …
Dimanche 14 octobre: Cuisine autour du chaudron
Contes & Légendes
Fantômes d’ailleurs – Asie, Amérique latine, Afrique, Océanie : du 15 au 21 octobre : Dia de los muertos, esprits japonais…
Mardi 16 octobre : Romans adultes ou jeunesse au choix
Mercredi 17 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics
OU Bricolage /DIY
Jeudi 18 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Edogawa Ranpo
Vendredi 19 octobre : Séance Cinéma / Séries
Samedi 20 octobre : Albums
Dimanche 21 octobre : Cuisine autour du chaudron
Contes & Légendes d’ailleurs
Une semaine dans un lieu hanté (maison, appartement, village, marais …) : du 22 au 28 octobre
Mardi 23 octobre : On fait tourner les tables! Un roman à l’honneur.
Mercredi 24 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics
OU Bricolage /DIY
Jeudi 25 octobre : Plongée dans l’horreur avec un auteur : Stephen King ET VOICI MON ARTICLE: ICI
Vendredi 26 octobre : Séance Cinéma / Séries
Samedi 27 octobre : Albums avec fantômes, sur les peurs, qui se passent dans une maison hantée…
Dimanche 28 octobre : Cuisine autour du chaudron
Contes & Légendes
Et pour finir, du 29 au 31 octobre, les fantômes retrouvent les autres créatures de la nuit – Honneur aux sorcières, vampires, goules, monstres, clowns maléfiques (etc) et leurs animaux de compagnie.
Mercredi 31 octobre : This is HALLOWEEN! Partagez avec nous votre journée ou soirée d’Halloween, ou un roman / BD / film (…) sur le thème d’Halloween.
Quelques suggestions : Photos de votre repas diabolique, décoration de votre appartement ou maison intérieure ou extérieure, déguisements, soirée films…
Jeudi 1er novembre au 3 novembre : Vos derniers billets et bilans du challenge
Clôture du challenge le dimanche 4 novembre.
Quelques livres se trouvant dans ma pal qui pourraient en sortir durant le mois (par accident si j’y arrive 😛 )

Vendredi 5 octobre : Séance Cinéma / Séries

Je vous présente: Kingdom Hospital!

Qui connaît cette série?? Qui sait que Stephen King se cache derrière toutes les bizarreries de cette merveilleuse et fantastique série?

Il s’agit d’une seule saison de 13 épisodes. Et c’est…. étrange, déroutant, glauque, affreusement drôle. Du King, et du très bon. Mon mari s’en est souvenu, peut-être quand je lisais Dôme, et hop, nous l’avons commandé (en occasion) et l’avons regardé. Franchement, au début, j’étais perdue car ça semble être du grand n’importe quoi: ca part dans tous les sens, il y a du surnaturel, rien n’est expliqué, c’est bizarre +++ et tout d’un coup, je me suis rendue compte que j’étais complètement prise dedans, qu’en fait, c’était juste trop bon, je me régalais et le final est juste excellent. En bref, allez-y. C’est extra!

Résumé:

Au Kingdom Hospital, médecins et patients sont confrontés à des forces surnaturelles inquiétantes. Construit sur l’emplacement d’un grand incendie, qui a tué beaucoup d’enfants il y a 100 ans, l’hôpital est en fait toujours hanté par les esprits de ces victimes.

 

Dimanche 7 octobre: Cuisine autour du chaudron

Je me suis dit, tiens, et si je trouvais une recette faisable avec ma fille (3,5 ans). Du coup j’ai un peu chercher et j’ai trouvé cette recette:

Cook’trouille d’Halloween

Etape 1 : Préparer les ingrédients

– 4 jaunes d’oeufs
– 120g de sucre
– 100g de beurre
– 200g de farine
– 1 pincée de sel
– 1 cuillère à soupe de levure chimique
–  Des colorants alimentaires rouge et jaune
– Des pépites de chocolat.

Etape 2 :

Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6) et déposez du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson

Etape 3 :

Faire blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre avant d’y verser les colorants alimentaires. Vous devez obtenir un mélange bien orange.

Etape 4 :

Ajoutez le beurre, coupé en petits morceaux, et le sel puis incorporez progressivement la farine et la levure, jusqu’à obtenir une boule de pâte.

Etape 5 :

Prélevez un petit tas de pâte, roulez le en boule, appuyer un peu sur le dessus pour donner une forme de citrouille.

Etape 6 :

Avec des pépites de chocolats, faire les yeux, la bouche et la queue de la citrouille.

Etape 7 :

Disposez vos citrouilles sur la plaque de cuisson en laissant un espace suffisamment pour la cuisson

Etape 8 :

Enfournez les cook’trouilles durant 10 à 12 min afin qu’ils dorent mais restent moelleux à cœur (prolongez la cuisson ou laissez-les dans le four éteint si vous les préférez secs

Alors bon, c’est un essai et j’ai toujours besoin d’un essai 2 ou 3 pour que vraiment, ça donne quelque chose. Mais si le look n’est pas totalement là, je dois dire qu’ils se laissent manger et que ma fille a adoré mettre les yeux, le new et la queue de la citrouille!

 

Ils sont un peu plats-plats XD

[Bilan lectures] Août 2018

satan

Ce petit livre de 274 s’est lu d’une traite. Une petite romance qui était très sympa mais dont je n’ai pas ressenti le besoin de faire une chronique. Je suis ouverte à lire d’autres livres de l’autrice ceci-dit 🙂

smoking

Là aussi, une romance lue à la suite de  »Satan est un homme comme les autres ». J’avais un petit besoin d’évasion. 285 pages pour ce livre et lu tout aussi vite avec un plaisir égal.

moana 3

J’ai clôt cette trilogie (263 pages) avec beaucoup de plaisir. J’ai vraiment adoré. Pour avoir entendu l’autrice en conférence, je peux vous dire que c’est une belle personne. Et ses livres sont tout autant intéressants et agréables à lire. Je conseille!

 

le jardin des secrets

Un livre toujours en cours. J’aime bien même s’il m’a fallu du temps pour rentrer dans l’histoire, m’attacher aux personnages. Chose peu facile étant donné qu’il y a de multiples  aller-retour dans le passé, étalés sur plusieurs dates différentes. A la fin du mois, j’étais à la p.308.

 

dragon blood 2

J’ai enfin terminé ce merveilleux 2ème tome. C’est du très bon!! j’ai lu 195 pages sur ce mois, mais au total, il fait tout de même 664 pages!

Ma chronique!

 

sarai

Un livre trouvé sur Netgalley que je voulais lire pour une lecture commune et un live ce 12 septembre. Une bonne lecture mais mais… il y a quelques mais. Ma chronique.  273 pages.

 

toi moi

Petite lecture totalement imprévue qui s’est glissée mine de rien devant ma lecture en cours. 19 pages lues en août, mais terminé en 1 journée en septembre. Pas mal du tout, j’ai passé un super moment!


 

Au total, j’ai terminé 5 livres et commencé deux autres. J’ai lu 1617 pages, soit mon 2ème meilleur mois de l’année (hip hip hip…!). J’ai adoré mes lectures, assez légère pour la majorité. Par contre niveau chronique ^^’ J’ai un énorme retard!! N’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter, vous serez averti au fur et à mesure 😉

A bientôt!!!