[PLIB2021] La princesse au visage de nuit – David Bry – L’Homme sans Nom

Dans les bois vit la princesse au visage de nuit ; ses yeux sont des étoiles et ses cheveux l’obscur. Hugo, enfant violenté par ses parents, s’est enfui avec ses amis dans la forêt, à la recherche de la princesse au visage de nuit, qui exaucerait les vœux des enfants malheureux… Il est ressorti du bois seul et sans souvenirs, et a été placé dans une famille d’accueil. Vingt ans plus tard, alors qu’il a tout fait pour oublier son enfance, Hugo apprend la mort de ses parents. Mais, de retour dans le village de son enfance, il découvre que ses parents auraient été assassinés, et d’étranges événements se produisent. La petite voiture de son enfance réapparaît comme par magie. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois. Les orages soufflent des prénoms dans le vent.

Mon avis:

J’avais entendu beaucoup de bien de David Bry avant de le lire. J’étais donc très curieuse de découvrir ce titre et d’enfin savoir ce que moi, j’allais penser de l’un de ses romans.

Au tout début, j’ai eu de la peine à rentrer dans l’histoire. Hugo est un adulte assez effacé, mélancolique, au passé difficile. Alors quand ses parents meureunt et qu’il doit retourner dans son village natal, tout remonte. Le peu de souvenirs qui lui reste et les gens qu’il fréquentait alors. Tout est donc noir, mélancolique. On ressent des secrets, des drames, des malheurs. Et j’avoue que d’un point de vue personnel, je ne suis pas toujours très à l’aise avec ce genre d’ambiance car de manière générale, je trouve qu’il y a assez de moments peu facile dans la vie de tous les jours sans en plus, lors de moments de détente telle que la lecture, plonger dans des atmosphères aussi lourdes.

Et pourtant, la magie a opéré. Hugo a renoué avec un esprit un peu plus combattif, le mystère autour de la mort de ses parents s’est épaissi et malgré moi, j’ai plongé dans tous ces mystères le drame de son enfance, cette princesse au visage de nuit, les malheurs de son amie Sophie, ses parents, les noirceurs des uns et des autres (un peu trop nombreux d’ailleurs..) Au final, à travers une plume que j’ai trouvé assez envoutante, j’ai plongé dans ce village entouré d’une sombre forêt plutôt terrifiante et j’ai tourné les pages, de plus en plus vite.

Là où j’ai un poil déchanté, c’est sur la fin. J’en attendais tellement sur la princesse au visage de nuit. Je voulais en savoir plus! Et au final, tout s’est passé beaucoup trop rapidement à mon goût. Si j’ai aimé que les amis parisiens d’Hugo le rejoignent pour ce grand final, j’ai vraiment trouvé dommage que la fin ne se soit pas davantage axée sur les mystères entourant la princesse dont on entend parler tout le long du roman.

En résumé, un univers bien maîtrisé, une plume qui m’a conquise, un personnage qui a su, malgré moi, m’entraîner dans une enquête aux multiples pistes et étrangetés. Une atmosphère à la terreur sourde, que j’ai su apprécier tant elle me semblait palpable. Mais une fin qui m’a laissé un goût d’inachevé et qui m’a passablement frustrée. Pour autant, c’est un auteur que je garde en tête et que j’aimerais beaucoup découvrir dans un autre de ses romans car sa plume et ce qu’il a proposé dans ce roman m’ont tout de même bien accrochée.

 #ISBN9782918541721 #PLIB2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s