A la recherche du petit ami insaisissable – Nick Alexander – éditions Montlake

petit ami

Résumé:

CC a trente-neuf ans et tout semble lui réussir : elle occupe un poste à responsabilités dans une agence de publicité, vit dans un superbe appartement et a une bande d’amis homos fêtards avec qui sortir tous les week-ends.

Pourtant, un peu comme le Titanic, CC se sent sombrer inexorablement. En réalité, sa vie ne lui convient pas et elle préférerait aller cultiver des navets à la campagne plutôt que de passer sa journée à convaincre les gens d’acheter un jean révolutionnaire à double braguette. Elle rêve de rester blottie chez elle, dans les bras de son (insaisissable) petit ami, plutôt que de jouer à la reine de la nuit dans les bars branchés de Londres.

Mais rencontrer un homme célibataire et sans vice caché revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. CC ne cesse donc de repousser son projet de changement de vie de crainte de se retrouver encore plus seule. Affronter ses démons lui permettra-t-il de rencontrer enfin l’insaisissable petit ami de ses rêves… ou est-il déjà trop tard 

Mon avis:

Un grand merci à NetGalley et Montlake éditions pour la lecture de ce livre. J’ai pu le lire quasiment d’une traite, et c’était vraiment un moment très agréable.

Le titre et le résumé promettaient une romance assez classique au final. Une femme célibataire n’arrivant pas à trouver l’homme de ses rêves et désespérant de le rencontrer avant…. eh bien c’est que le temps file, et CC a 39 ans… Pour autant, il y avait tout de même passé 500 pages et je me suis tout de même dit que ça risquait de faire un peu long…

Et pas du tout. Pourquoi? Parce qu’on ne passe de loin pas la majeure partie du livre à courir après un homme. Oui, CC cherche l’homme idéal, mais elle ne s’arrête pas de vivre pour autant, et il lui en arrive des choses!

CC, c’est la femme qui dirige sa vie d’une main de maître. Elle a un boulot qui la passionne et pour lequel elle est douée. Elle a des amis, un chat! Elle est jolie, mûre, sympathique. Bref tout pour plaire. Sauf que voilà, je parlais de ses amis…  et bien ses amis sont tous homo. Il y a bien son amie Sarah-Jane, mais en dehors d’elle, il y a Mark, Darren, Jude… toute l’équipe  »Créa » qui bosse à l’étage au-dessus d’elle, sans parler de voisins dans la vie privée. Quand CC sort, c’est pour aller en soirée avec des homosexuels. Jusque là, pas de problème, mais ce n’est pas franchement la meilleure chose à faire quand on cherche un homme hétéro, elle est la première à le souligner.

De plus, CC n’a pas eu d’expérience de couple très joyeuse…. donc entre ses sorties  »homo », son passé et son travail… ce n’est pas l’idéal pour trouver la perle rare.

Ne vous attendez donc pas à trouver l’AI  »ami insaisissable » au bout de 10 pages, pour les voir ensuite se tourner autour pendant les 500 autres pages. Ca, ca a été la bonne surprise. Parce que pour le coup, je me demandais où il était, cet homme tant attendu!

Pendant tout le roman, on suit autant CC à son travail, avec ses amis, sa mère, et ses sorties plus qu’hasardeuses avec des hommes tout autant hasardeux et ce, sur plusieurs mois. Et ce n’est pas quelque chose que je retrouve souvent en romance.

Au final, ce qui m’a un peu pris de court, c’est la part que prend la thématique  »homosexuel » dans le livre alors que ce ne sont que les personnages secondaires qui le sont. En soi, cela ne me pose aucun souci. Je dirais simplement que je ne m’y attendais pas. En fouillant un peu, j’ai donc découvert que l’auteur lui-même était gay. Ceci explique cela 😉

En résumé, j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré CC, j’ai souvent ri, les personnages secondaires sont très attachants. De manière générale, c’est une histoire qui se lit facilement, avec plaisir et qui apporte un très bon moment de détente. Je lirai volontiers d’autres livres de l’auteur si l’occasion se représente une fois.

 

 

 

Publicités

[Marathon] Week-end à 1000

week-end à 1000

C’est historique, ce week-end, nous n’avons rien de prévu à part… les enfants bon bon (et un petit carnaval samedi après-midi), moi je ne bosse plus (yipii) et mon homme est en vacances (re-yipiii). Donc donc! Je participe! Les 1000 sont un lointain objectif que mes loulous m’empêcheront d’atteindre je pense, mais je vais m’en rapprocher au max 😉

Je continuerais ma lecture en cours:

le roi des fauves
Il me reste pile 200 pages à lire. Il se lit très vite et facilement, ca devrait le faire!

Ensuite si ma copinaute de LC me rejoint, je continuerais à lire:

dragon blood
Ce sera au max une cinquantaine de pages je pense. On lit toujours trois chapitres et on s’attend.

Ensuite… une lecture mystère qui fait 366 pages. Un thriller psychologique écrit par une Anglaise. Voilà voilà 😉

Avec tout ca, j’en suis à 616 pages (200+50+366). Si j’arrive à atteindre ce score, je serai plus que ravie et me lancerais probablement dans une tite romance pour finir le week-end en douceur.

Bon marathon!


Bilan:

Vendredi 20:45 : Je commence le challenge! 110 pages plus loin et 22:15 je m’arrête. Mes yeux se ferment malgré une excellente lecture!

Samedi 21h.30 j’ai pu lire quelques pages dans le bain cette après-midi et après que les petits aient été envoyé au pays des rêves, j’ai pu le terminer! J’ai vraiment beaucoup aimé. Et j’ai une révélation: c’est foireux le week-end-à-1000. On lit on lit.. mais faut chroniquer ensuite XD

Donc ca me fait pile 200 pages pour l’instant 🙂

Dimanche soir: j’ai lu un tout petit peu seulement. Comme ca sur le natel, j’ai lu 28 pages de ma lecture mystère et 13 pages (soit un chapitre) de Dragon Blood (il est tellement bien ce livre!). Bref, j’étais crevée et je me suis assez vite endormie ^^’

 

Total: 241 pages! 

Peut mieux faire, mais franchement, je suis déjà assez contente. Avec mes deux lutins, ce n’est pas évident!

Rendez-vous fin mars pour la semaine à lire 😉

 

 

 

 

 

Quand tu descendras du ciel – Gabriel Katz

katz

Résumé:

Et voilà, c’est encore Noël. Comme tous les ans, faute de voir décoller sa carrière de comédien raté, Benjamin Varenne enchaîne les petits boulots. Père Noël, démonstrateur, agitateur de clochette pour l’Armée du Salut… Cette fois-ci, il contrôle les sacs à l’entrée de l’Opéra de Paris, un job en apparence tranquille. En apparence.
Sauf quand on a le chic pour tomber amoureux d’une danseuse persécutée par un fan dangereusement obsessionnel, et qu’on se fait passer pour un garde du corps expérimenté pour la séduire – plus proche de Mr Bean que de Mr Bond. Benjamin va prendre ce rôle très (trop) au sérieux, et se retrouver aspiré dans un cercle infernal, des coulisses de l’Opéra jusqu’aux flamboyants palais de Venise.
Pour la tranquillité, on repassera.

Mon avis:

Mister Bean en action! Merci Gabriel Katz 😉

J’ai sagement découvert le plume de Gabriel Katz avec  »le puits des mémoires » qui est donc, si vous l’ignorez, un petit bijoux de fantasy, coup de coeur toussa toussa. Après, j’ai fait la connaissance de Gabriel (faisons simple allez) et puis, voilà qu’il s’est mis à écrire des polars. Alors il y a polar et polar. Et ce polar là, c’est que du bon! Je vous explique:

On a donc Benjamin, qui, s’il est sympa est… oui il est sympa. Car il faut être honnête: il n’arrive pas à aligner deux jobs sérieusement, de même pour les filles. Il court après… à peu près tout en fait. Bon, il a son chat! Lui, il lui reste plus ou moins fidèle. On va vous épargner les détails de son appartement, de son passé (voir  »N’oublie pas mon petit soulier », ca donne une bonne idée).

Mais comme on y croit, oui Ben va un jour décrocher le jackpot!, on lit ce nouveau roman car quand même, il est sympa ce Ben et on lui souhaite le meilleur!

Nous voilà donc à l’Opéra avec notre gardien de la sécurité en place. Sauf que c’est Noël, qu’il termine son travail et qu’il tombe sur…?? Oui, sur une jeune damoizelle en détresse. Ni d’une ni deux, notre vaillant chevalier va la secourir. On fait ainsi la connaissance d’Ophélie, danseuse à l’Opéra de son état, qui non seulement se fait harceler par des fans après le spectacle, mais en plus, subit un harcèlement autrement plus méchant par un parfait inconnu avec photo à l’appui.

Ca, c’était pour poser les bases de l’histoire. Pour le reste, sachez seulement qu’on va bouger même s’il faudra un peu attendre pour que cela arrive. Qu’on n’ira pas en Thaïlande, mais ce sera quand même bien sympa. Enfin… tout est relatif.

Sachez aussi que si j’ai trouvé peut-être la partie  »Paris » un peu longue au bout d’un moment, jamais jamais je n’ai perdu l’envie de poursuivre ce livre. Je me suis amusée, j’ai ricanés, j’ai dévoré le roman. A force d’hanter les salons et de rencontrer Gabriel, je ne peux que vous assurer que son humour, je le retrouve à 100% aux côtés de Benjamin, et ça, ça assure de passer un bon moment.

Si vous cherchez du Polar avec un P majuscule, avec l’intrigue costaude qui va de paire avec des personnages solides qui rêvent d’en découdrent avec des assassins, peut-être que ce roman ne vous plaira pas. Par contre, si vous voulez vous faire plaisir avec un polar qui allie personnages délirants et situations rocambolesques, alors… je pense que vous adorerez. On aime ou on aime pas, moi, j’en redemande!

 

 

Le flibustier du froid – Ludovic Rosmorduc – Riez

le flibustier du froid

Résumé:

L’arrivée d’un grand trois-mâts dans la cité portuaire de Trède va bousculer la vie de ses habitants, et notamment celle de Thibault. De caches secrètes en message codé, le jeune garçon va retrouver la piste d’un lointain pirate. Aux côtés d’Alastar, il va vivre la plus grande aventure de sa vie. La plus dangereuse aussi.
Au milieu d’une mer en furie, sillonnant entre icebergs et banquise, les deux héros se lancent dans une étourdissante chasse au trésor. Mais sont-ils les chasseurs ou les chassés ?

Mon avis:

Lorsque les éditions du Riez ont indiqué qu’elles allaient fermés, j’ai donc passé commande de deux livres! Celui-ci en était un. Et grâce au challenge  »Une lettre pour un auteur’‘ avec la lettre R, je me suis dit que c’était l’occasion de le sortir de ma pal. Il n’y sera resté que 7 mois, ce n’est pas trop mal XD

Bref, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec cette lecture. De prime abord, c’est la couverture qui avait attiré mon attention.

On commence donc l’histoire avec une ambiance très terne et déprimante: un pêcheur veuf et son fils Thibault de 13 ans qui vivent dans une extrême pauvreté et qui n’arrivent pas à faire leur deuil. On rencontre aussi Alastar, un aventurier solitaire qui traque un énorme navire, et Méomyr, le gouverneur de la  »ville », cupide et égocentrique. Si vous mélangez tout ceci, vous vous retrouvez avec une situation explosive… une situation qui ne peut pas durer davantage…

De fil en aiguille, Thibault, qui est très renfermé sur lui-même et sur sa douleur, va se révéler être un jeune homme cultivé et curieux et va ainsi passer du statut d’adolescent mal dégrossi à celui de jeune aventurier. A sa façon, il est touchant et sa relation avec Alastar va vraiment lui permettre de se lancer en avant.

Ce dernier m’a beaucoup plu. Le type même de l’aventurier qui n’arrive pas à tenir en place, toujours poussé en avant par l’envie de découvrir de nouvelles choses, voyager, vivre avec ivresse… Mais voilà, il retombe sur un amour passé, il se retrouve avec un ado qui traîne dans ses jambes, et un joyau miroite au loin… C’est irrésistible!

Au final, il y a Azénor. Je trouve dommage qu’on en sache aussi peu sur elle. Des trois, c’est celle que j’ai eu le plus de peine à cerner car son passé est tu et durant le récit, elle reste davantage en arrière que les deux autres, ce qui n’aide bien sûr pas à se rapprocher d’elle. Toujours est-il qu’elle a su prouver, tout du long, qu’elle était capable de suivre le rythme d’Alastar, parcourant les mers glacées sans hésitation, ne remettant jamais en cause ni leur quête, ni son rôle à jouer!

Et l’intrigue dans tout ca?

Une bonne vieille chasse au trésor. Oui oui, c’est vu et revu. Le sujet a été traité 100’000 fois mais… comme ca passe bien! J’ai toujours beaucoup aimé les histoires d’aventure en mer, avec cette mer qui n’est pas un simple décors mais plutôt un personnage principal. On ne peut pas l’ignorer, car elle est maîtresse du destin de tous nos compagnons, donnant et volant!
J’ai aussi adoré l’ambiance sur le bateau, les superstitions des marins, la tension et la camaraderie!

Petit bémol: j’ai eu de la peine à appréhender les émotions des personnages. J’avais l’impression que l’auteur en parlait à certains passages, mais qu’en dehors de cela, leur état d’esprit était relativement linéaire. J’ai beaucoup de peine à exprimer mon ressenti. Disons peut-être plus simplement que j’ai eu de la peine avec la manière dont les émotions des personnages ont été traitées.

 

[Bilan lectures] Janvier 2018

Commencé en décembre dans le cadre du  »Cold Winter Challenge »:

Un noël en sicile

soit 108 pages.

Soyons honnête, c’était très court, l’intrigue policière était quasiment inexistante, Noël en Sicile avec un volcan qui crachouille sévère (c’est pas trop l’ambiance Noël), mais pour être toujours honnête, c’était très sympa XD Je dois encore faire une chronique (l’avance de fou je sais je sais)

Débuté et fini en janvier :

katz
253 pages – chronique

Katz c’est Katz. J’adore ses livres fantasy, mais il faut dire qu’avec ses polars, je le vois vraiment en train de l’écrire: son humour est 100% présent!

Commencé durant janvier

dragon blood

Je lis ce livre en lecture commune avec Didi10. J’avais lu la trilogie Blood Song et j’avais eu un gros coup de coeur. Et là, j’avoue que je suis suprise.. en bien! Car l’univers est à la fois  »semblable » de par le fait que je reconnais la patte de l’auteur, mais aussi complètement différent! Ce côté  »steampunk » est une belle surprise. Je me régale. J’en suis à la moitié, à la p.300.

 

une lettre pour un auteur

 

J’ai lu un livre  »mystère » dans le cadre d’une lettre pour un auteur. La lettre est R et la chronique doit être rendue pour le 5 février. Je viendrais mettre à jour ce bilan dès ce délai dépassé. Ca me fait quand même 118 pages pour janvier.

–> le voici le flibustier du froid

 

 

Bilan: j’ai fini deux livres, bien avancé dans deux autres et lu 779 pages. Un tout petit mois donc!

Et vous, qu’avez-vous lu ou êtes-vous en train de lire? N’hésitez pas à venir échanger ici ^^

Bon mois de février à tous!

[Challenge] ABC Romance 2018

J’ai rencontré Callysse sur un challenge sur Livraddict et depuis, je la suis tant sur le forum que sur son blog –> il est tout neuf et très réussi, allez y faire un tour.

C’est tout naturellement que je me suis donc inscrite à son challenge sur LA!

Voici sa description du challenge:

Salut à tous!
Alors que plusieurs challenges ABC existent déjà sur LA, j’ai décidé de (re)lancer celui consacré à un genre littéraire que j’aime beaucoup : la Romance!
Je remercie BooksandTeas, l’ancienne organisatrice de ce challenge, de m’avoir permis de le reprendre et Salhuna de m’avoir autorisé à m’inspirer (fortement) de son propre challenge ABC.
Les présentations sont faites, passons-donc aux choses sérieuses =)

Le principe du challenge ABC Romance (lien Livraddict):

Lire 26 romans classés dans la catégorie littéraire « romance » entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2018, selon le principe de 1 lettre = 1 auteur (A :  Jennifer L. Armentrout / B : Juliette Bonte / C : Jay Crownover…).

Comment participer :

Choisir une catégorie parmi les 4 proposées ci-dessous.

Catégorie 1 : Challenge complet
26 lettres / 26 auteurs / 26 titres : établir une liste avec 26 romans de 26 auteurs différents correspondant à chaque lettre de l’alphabet. C’est le Nom de l’auteur qui compte. Votre inscription ne sera validée que lorsque votre liste sera complète et que je l’aurais vérifié (date limite : 31/01/2018).  Vous avez le droit à 3 tricheries (prénom de l’auteur, lettres présentes dans le nom ou prénom,…) et à 3 mangas/BD. Vous pourrez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.

Catégorie 2 : Challenge Complet FreeStyle
26 lettres / 26 auteurs / 26 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure. Vous avez le droit à 3 tricheries et à 3 mangas/BD. Vous pouvez établir une liste si vous le souhaitez mais cela n’est pas obligatoire.

Catégorie 3 : Mini Challenge
13 lettres / 13 auteurs / 13 titres : établir une liste avec 13 romans de 13 auteurs différents correspondant à 13 lettres de l’alphabet. C’est le Nom de l’auteur qui compte. Votre inscription ne sera validée que lorsque votre liste sera complète et que je l’aurais vérifié (date limite : 31/01/2018).  Vous n’avez pas le droit aux tricheries ni aux mangas/BD. Vous pourrez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.

Catégorie 4 : Mini Challenge Freestyle
13 lettres / 13 auteurs / 13 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure. Vous n’avez pas le droit aux tricheries ni aux mangas/BD. Vous pouvez établir une liste si vous le souhaitez mais cela n’est pas obligatoire.

Fin des inscriptions / validation des listes : 31/01/2018

Les règles communes :

* Seule les listes réalisées avec Livraddict sont acceptées. C’est plus simple et rapide pour moi de les vérifier/valider si elles sont sous ce format.
* Tout le monde peut s’inscrire. Pas besoin de blog.
* Tous les types de romance sont acceptés (romance historique, new romance, dark romance, romance érotique, romance LGBT, romance paranormale, etc.), que ce genre littéraire soit le seul attribué au roman ou pas. Par exemple : une romance fantastique est acceptée.
* Un roman Anonyme peut être mis soit en A, soit en X et ne sera pas considéré comme une tricherie
* Un recueil de nouvelles écrit par plusieurs personnes peut être mis à la lettre de l’auteur que vous voulez ou à la lettre X et ne sera pas considéré comme une tricherie. Il faudra en revanche que l’ensemble des nouvelles du recueil soient des romances.
* Une tricherie : quand la lettre ne correspond pas à la première lettre du nom de l’auteur (C : Colleen Hoover/ E : Emily Blaine / G : Kristan Higgins,…)
* Hors tricheries, les particules et lettre devant les noms ne comptent pas (ex: « de NOM » comptera pour la 1ère lettre du NOM et non pas à la lettre D / Jennifer L. Armentrout comptera pour la lettre A). En revanche, si un auteur portent deux noms, vous pourrez choisir la lettre du 1er ou du 2ème nom (désolée je n’ai pas d’exemples sous la main)
* Si une romance a deux auteurs, vous pouvez choisir l’auteur que vous souhaitez.
* Les livres choisis peuvent entrer dans un autre challenge.
* Les relectures et livres audio sont acceptés.
* Un livre abandonné sera accepté du moment que vous présentez un avis argumenté et que cela reste rare.
* Si jamais aucun auteur de romance n’a de nom commençant par U, je rajouterai une tricherie aux catégories 1 et 2 pour que toutes les lettres trouvent leur auteur. En ce qui concerne la lettre X, un recueil de romance est accepté (par exemple celui-ci). Pour être accepté, ce recueil ne devra être composé que de romances, écrites par des auteurs différents. Une intégrale de romance d’un même auteur ne sera pas acceptée.
* Validation de la lettre : une ou deux lignes sur votre ressenti sera le bienvenu. Le but de ce challenge est de se faire plaisir, de partager, d’échanger et de découvrir des titres et des auteurs de romances.

 

BILAN:

Alexander Nick: A la recherche du petit ami insaisissable
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Karen Marie Moning: Les chroniques de Dani Mega O’Malley T3; Fièvre née

Dani 3

Résumé:

« Elle-Qui-Vint-d’Abord n’était pas plus éternelle que les soleils, les lunes et les étoiles, aussi donna-t-elle le Chant pour les temps de grande nécessité. Elle mit en garde son Élue de ne jamais perdre la mélodie, car il faudrait de nouveau la retrouver dans tous les plus lointains de toutes les galaxies. Bien sûr, elle fut perdue. Avec le temps, tout se perd. »
Depuis la chute des murs, la Terre meurt à petit feu.
Seul le Chant-qui-Forme, une mélodie dangereuse à la source de toute vie depuis longtemps oubliée, pourrait sauver la planète. Mais ceux qui recherchent cette musique mythique devront composer avec leurs propres blessures et leurs ennemis…

Mon avis:

Merci à Tigrouloup d’avoir continué cette saga avec moi. Avec ce 3ème volet des aventures de Dani, Mac, Barrons et les autres, nous voilà momentanément (enfin) à jour!

Donc donc, on commence avec une Mac au physique atypique et qui va bien en profiter. Qui n’a pas rêvé d’être la petite souris qui se glisse à certains endroits pour tout savoir? Tout voir? Bienvenue dans la nouvelle vie de Mac! Avec le bonus d’un Sinsar Dubh qui a mystérieusement décidé de se la mettre en sourdine. Un vrai mystère qui va agacer Mac tout le long du tome, mais…. (lisez pour savoir 😉 )

Il y a également Jada, qu’on apprend à (re)connaître et j’ai beaucoup apprécié ce que j’ai vu en elle. Autant dans le 2ème tome, j’avais l’impression qu’elle était devenue une tout autre personne, autant ici j’ai reconnu notre Dani, avec le poids des années passées dans les Miroirs. Une Jada qui se rapproche d’un Ryodan que j’ai parfois de la peine à reconnaître tellement la jeune femme le perturbe au plus au point. Leur relation est lente, il faut le dire. Mais quand je pense au temps qu’on mis Barrons et Mac, je me dis qu’on n’est pas sorti de l’auberge les concernant.
Un petit clin d’oeil à Shazam, que je suis impatiente de (re)rencontrer! Une espèce de petite mascotte qui bougonne et qui a plein de poils! A voir par la suite ce que cela va donner!

Et Alina… que dire… je suis vraiment sceptique. Je reste sur mes gardes et attends de voir ce que l’auteure a derrière la tête. J’espère que ce n’est pas aussi simple que ce que je m’imagine, je serai très déçue.

Enfin, au niveau de l’intrigue, je trouve que cela va aussi assez doucement. Il faut dire qu’il y a de quoi faire avec tous ces personnages! Et il y a ce Balayeur qui donne des frissons et qui devient une nouvelle menace qui plane sur la vie de Mac. Ce personnage est vraiment… effrayant et glauque aussi!

N’oublions pas non plus Christian, qui devient très intéressant et qui va se retrouver dans une drôle de situation en forçant la main de Ryodan concernant son oncle. Une situation qui risque d’exploser par la suite.

Vous l’aurez compris, si ce tome n’apporte pas de solutions, les pions mis en place promettent une suite très intéressante aux multiples possibilités. Je crois que l’attente sera longue, donc je prends mon mal en patience! J’ai passé un très bon moment avec ce livre qui rattrape, avec le 2ème tome, un tome 1 assez compliqué à appréhender.

 

 

Bilan 2017

2017

 

Cette année 2017 a été mouvementée et donc, le bilan lecture est très mince.

Fin février, j’ai accouché d’un petit garçon qui, s’il est fantastique et merveilleux, ne m’a néanmoins laissée dormir que 5h. par nuit pendant bien 8 mois. Donc entre deux enfants en bas âge à charge, le travail, la maison et cette grosse grosse grosse fatigue, je n’ai vraiment pas trouvé évident de trouver le temps de lire et c’était parfois bien frustrant.

J’ai donc lu 36 livres cette année. Enfin, si j’ai bien compté, car j’ai noté tout ca n’importe comment cette année ^^’

J’ai commencé 2017 avec une pal de 194 livres et terminé avec 202. Mais comme j’arrête de bosser fin janvier (sous-entendu, on aura plus un rond) et que mes petits grandissent, je vais, j’espère, pouvoir lire plus facilement.

J’ai fait de belles découvertes. Comme la fin de la saga de Régis Goddyn: Le sang des 7 Rois. Une magnifique et grandiose saga en 7 tomes, publié à l’Atalante. Les couvertures sont belles, et un dessin se forme sur la tranche quand vous les avez tous réunis dans votre bibliothèque. L’auteur est aussi très sympathique. Je le rencontre aux Imaginales chaque année depuis qu’il a sorti son 1er tome.

J’ai aussi, et dans un tout autre registre, lu la trilogie Snow Crystal de Sarah Morgan. C’est ma série guimauve préférée de cette année. J’ai tout particulièrement aimé le cadre dans lequel se passait les histoires. J’avais envie de partir en vacances là-bas. Et j’ai un énorme reproche à faire à Harlequin, qui a choisi des titres mièvres et nunuches à souhait alors que ce n’est pas le cas en anglais. Bref passons….

J’ai aussi rêvassé avec Belle de Robin McKinley. Je n’aurais jamais assez de  »La Belle et la Bête »! Continuer à avoir plaisir avec la série  »Meg Corbyn’‘. J’ai frissonné avec  »Hex » aussi!

Enfin bref, j’ai choisir mes lectures 2017 avec soin et j’ai donc eu pas mal de belles découvertes!

Je tiens à remercier Tigrouloup pour toutes les lectures communes qu’on a faite. Grâce à elle, j’ai été boostée pour avancer des tomes souvent assez épais!

Un grand coucou à mes copinautes qui rendent mes lectures encore plus  »vivantes » et qui me font souvent bien envie!

L’année prochaine, j’espère vous voir nombreuses aux Imaginales. Ce sera sans les enfants, donc je vais pouvoir hanter le salon à 100%! Qui vient?

Allez, je vous laisse, malgré que Noël est passé, j’ai un  »Noël en Sicile » d’Anne Perry à terminer et aussi un Anthony Ryan à commencer avec son  »Dragon Blood » (nouveau froncement de sourcils envers Bragelonne qui a décidé de mettre un  »Blood » parfaitement hors-sujet dans le titre, pour faire gennnnre ca fait penser à sa superbe trilogie  »Blood Song »)

(Non je ne fais pas de fixations sur les traductions de titres, ce n’est que dans votre esprit!)

Mais à bientôt quand même!
Et soyons fou, on va se risquer à un:

Bonne annéeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

 

[Bilan lectures] Décembre 2017

 

 

Je commence décembre respectivement à la p.108 et 104

pas si simple

Un roman que je commence ce samedi 2 décembre pour le challenge  »Il était cinq fois Noël » —> et que j’ai terminé 3 jours plus tard 😉

Mi-décembre, j’ ai également terminé  »Fièvre née ». Me reste encore Grisha en cours!

Grisha terminé aussi ainsi qu’une lecture spéciale Noël, le tome 3 de la trilogie  »Snow Crystal »

douce caresse vent d'hiver

 

J’enchaîne avec une nouvelle lecture, Noël aussi mais avec du retard:

Un noël en sicile

Et je finis l’année à la p.40!

Je vais voir si je peux trouver le temps de faire un petit article sympa sur cette année! A plus tard donc 🙂

Pas si simple [Lucie Castel]

pas si simple

 

Résumé:

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël. 
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Mon avis:

J’ai lu ce livre car c’est l’un des deux titres qui avait été choisi lors des votes pour la lecture commune pour le challenge  »Il était cinq fois Noël »

Qu’est-ce que j’aime ces lectures toute doudou, avec de la neige, de la chaleur, de la romance, une famille aimante ou horripilante… ajoutez à cela une petite note british et vous avez toutes les chances que je sois conquise.

Disons-le, j’ai adoré. De base, je dois dire que j’adore tout ce qui est anglais. Ensuite, j’aime bien les romans qui se passent sous la neige ainsi que les dialogues relevés.

Car c’est ce qui m’a le plus surpris dans ce roman: l’écriture. On n’a pas affaire à une petite romance qu’on pourrait imaginer avoir été écrite à la va-vite. J’ai trouvé l’écriture très agréable et la qualité des échanges entre les personnages excellente!

Il y a donc Scarlett. Oui déjà, il faut commencer par se faire une raison. Elle est française et s’appelle Scarlett, merci les  »Hauts de Hurlevents ».  Elle, c’est une architecte française, avec le trait de caractère de la  »mauvaise foi » inscrit sur le front. Elle a une mère  »maman italia » de 1m.50 de haut absolument et délicieusement im-po-ssible et une soeur  nommée Mélie, sexologue, à la fois entièrement sur terre avec un regard qui ne loupe rien mais également complètement lunaire. Bref, un personnage féminin haut en couleur que j’ai beaucoup aimé.

En face, il y a le gentleman anglais, qui se nomme bien sûr William (c’est toujours à choix avec Jack, vous l’avez aussi remarqué?) un brin froid, avec un passé triste et une famille complètement dysfonctionnel (pour une fois que ce n’est pas la donzelle qui a ce rôle, d’ailleurs!).

Vous rajoutez à cela Noël, la neige, un aéroport paralysé et vous avez un excellent roman à lire au coin du feu.

J’ai ri, j’étais prise dans le récit, j’ai adoré William, sa grand-mère, son frère! J’ai aimé Scarlett, Mélie, même leur mère! J’ai aimé Londres, l’humour, les dialogues épicés!

J’ai peut-être moins aimé la fin qui m’a semblé un brin rapide, mais ca n’aurait été que pour passer un peu plus de temps avec toute cette équipe! Cela peut paraître être une chronique un peu détournée, mais je ne veux pas en dire plus, ce serait vous gâcher le plaisir 😉

Merci beaucoup à  »Il était cinq fois Noël » pour la découverte de ce roman et de cette auteur lyonnaise qui en est à son 1er roman. J’espère en voir d’autres par la suite!