Un hiver pour s’écrire – Angeles Donate – Calmann Levy

un hiver pour s'écrire

Résumé:

S’écrire pour mieux s’aimer…
L’hiver arrive dans le petit village de Porvenir et, avec lui, une mauvaise nouvelle : le bureau de poste va fermer. Comme partout, la technologie a pris le pas sur les lettres et les gens ne s’écrivent plus.
Sara, mère célibataire de trois enfants, est la seule factrice du hameau. Elle s’apprête donc à quitter sa terre adorée pour la capitale. C’est compter sans la détermination de sa voisine et amie de quatre-vingts ans, Rosa, dont le coeur se brise à l’idée de son départ. La vieille dame concocte alors un plan pour sauver la poste de Sara en encourageant tous les habitants à se remettre à écrire des lettres! Déclarations d’amour, règlements de comptes et secrets enfouis sont soudain couchés sur le papier, bouleversant d’émotion tous les villageois.
Un roman charmant, qui nous parle du pouvoir des mots et des petits gestes qui apportent le bonheur dans nos vies.

Mon avis:

Je remercie infiniment NetGalley et les éditions Calmann Levy pour la lecture de ce livre qui a été un véritable coup de coeur.

coup de coeur

Ce livre est une bulle de douceur hivernale. Moi qui me suis remise récemment à la correspondance, commencée à l’âge de 10 ans, je ne pouvais qu’être touchée par ce roman à la touche épistolaire en pleine période hivernale.

Si vous aimez l’écriture autant que la lecture et que vous aimez l’hiver, ce livre est pour vous! Je vous explique pourquoi.

On suit plusieurs personnages d’un petit village espagnol. De tout âge, homme et femme. Même si, avouons-le, il y a beaucoup de femmes. Chacun a son histoire, ses petits secrets, ses hontes, son mal-être, et surtout, beaucoup beaucoup d’amour à donner. Grâce à ces petites lettres qui vont circuler dans le village, très souvent au hasard, le destin des habitants de Porvenir va être bousculer. Jamais de façon abrupte, plutôt comme la caresse d’une brise, qui va doucement influencer leur route, leurs pensées un court instant. Et cela est amplement suffisant pour que, de fil en aiguille, leur vie change. C’est doux, c’est beau.

Comment l’écriture peut apporter de la joie, de la chaleur humaine!

Il y a Rosa, une vieille dame qui a trahit sa meilleure amie, 60 ans plus tôt et qui prend soin de Sara, une future quadragénaire mère de 3 garçons et abandonnée par son mari. Il y a Alex, qui n’a plus que son père qui est atteint de l’Alzheimer à un stade avancé et qui a vu tous ses amis quitter Porvenir alors que lui rêve de voyage grâce à des gens comme Marco Polo, Magellan. Il y a Alma, une jeune femme rêvant de devenir poète et qui ne sait quoi faire de sa vie ni de cette maison héritée de sa grand-maman. Hypatia, une dame âgée presque illettrée. Karol, une péruvienne venue gagner de l’argent en Espagne pour faire vivre sa famille. Mara Polsky, une grande poétesse en panne d’inspiration ou encore Manuela, une femme très seule.

Ces vies vont peu à peu s’entrecroiser pour devenir le fil d’une belle histoire. Et lire cette histoire, c’est se retrouver sous un plaid, confortablement installée, avec une tasse de thé et des biscuits. Je conseille absolument!

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s