#PLIB2021 – La ville sans vent – Eléonore Devillepoix

À dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

Mon avis:

Ce livre fait partie des 5 finalistes du PLIB2021. J’ai trouvé la couverture tellement réussie que je me le suis procuré en papier. Même en ayant mis un certain temps pour le lire, chaque prise en main de l’ouvrage était un plaisir. Il est magnifique!

J’ai assez vite accroché à l’univers qui, s’il reste assez classique en soi, présente quelques originalités comme le transport en tortue, par exemple. J’ai trouvé que la ville était très bien décrite et franchement, elle vaudrait le coup d’oeil. En tout cas, j’y évoluais parfaitement avec les personnages et c’est un point important pour moi, afin de me sentir à l’aise dans ma lecture.

On suit principalement deux personnages: Arka et Lastyanax. Arka a 13 ans, porte un lourd passé et se cherche un avenir. Son passé doit resté caché même si ses capacités physiques et son caractère bravache pourraient aisément la trahir, et son avenir semble bien incertain. Avec ce qu’elle croit être du hasard, elle va se retrouvée confrontée aux plus hautes instances d’Hyperborée, aux côtés d’un Lastyanax un peu perdu. Car oui, si j’ai apprécié Lastyanax qui est à la fois très intelligent mais aussi, terriblement  »humain » et surtout, toujours âgé de 19 ans malgré tous les événements qui ébranlent la cité, j’ai eu un peu de peine à comprendre son rôle dans l’histoire. J’ai eu l’impression que de bout en bout, tout lui échappait: son enquête, sa collaboration avec Arka, ses amis… c’était un peu comme s’il courrait après l’intrigue.

L’intrigue en elle-même est assez intéressante et les révélations finales savoureuses. Il m’a manqué un ou deux éléments par rapport à Arka, mais dans l’ensemble, j’ai trouvé que la magie, l’histoire, la ville, les rivalités; tout s’articulait parfaitement les uns aux autres. L’autrice pourrait s’amuser un moment dans cet univers, en se promenant dans les différents lieux, et dans des temporalités différentes. J’ai beaucoup apprécié cet aspect assez  »complet » du roman. On n’a pas une histoire propulsée dans un certain lieu, ni dans un certain temps, mais plutôt un récit bien réfléchi et qui promet son lot de révélation dans le prochain et dernier tome.

En résumé, si l’univers et l’intrigue m’ont convaincue, j’ai été un peu déstabilisée par Lastyanax et son rôle dans l’histoire, ainsi que de deux-trois précisions concernant Arka et le final. Rien de bien grave, mais cela m’a coupée un peu le plaisir de fin de lecture. Si l’occasion se présente, je lirais volontiers la fin de cette duologie pour voir si mes interrogations trouvent une réponse.

ISBN9782017108443

2 commentaires sur « #PLIB2021 – La ville sans vent – Eléonore Devillepoix »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s