Bigoudis et petites enquêtes; Panique à Wahlbourg – Naelle Charles – Archipel

Résumé:
Quand la coiffeuse démêle l’enquête
Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis que leur père l’a quittée pour sa jeune sœur. Depuis toujours, elle déteste son nom de famille et supporte de moins en moins ses parents qui ne jurent que par leur cadette. Mais elle reste résolument optimiste grâce à ses séries policières préférées qui n’ont pas plus de mystère pour elle que les petits secrets des clientes de son salon.
Un soir, elle découvre le corps sans vie d’une caissière sur le parking de l’hypermarché. Alors que toute la population est sous le choc, Léopoldine, qui a toujours rêvé d’être flic, en est désormais certaine : elle va pouvoir montrer à tous quelle incroyable enquêtrice elle est.
Et ce n’est certainement pas cet arrogant lieutenant Delval qui l’en empêchera, foi de Léopoldine Courtecuisse ! Il se pourrait même qu’il soit contraint de solliciter son aide…

Mon avis:

Encore une belle lecture chez Archipel. Je me suis franchement régalée avec cette enquête décalée.

Léopoldine n’a rien d’une superhéroïne, mais il faut lui accorder une grande ténacité, des enfants incroyables et un sacré humour. Elle va mener la vie dure à Quentin alors que ce dernier, tout fraîchement arrivé, subi sa punition en serrant les dents. Il y a donc d’un côté la mère de famille divorcée qui se bat pour réussir et de l’autre, le jeune lieutenant qui a fauté et qui se retrouve acculé et plutôt hargneux.
Ce duo est génial. Ils sont tellement différents mais avec un but commun. Résultat: ils sont assez efficaces. Leurs méthodes sont assez peu orthodoxes, entre travail policier et commérages améliorés. Sur fond de dialogues savoureux, ce roman m’a fait beaucoup rire. Mais s’il y a de l’humour, il y a des thèmes plus sérieux qui apparaissent sans en avoir l’air: un peu de manipulation, de tromperie, d’éducation… et franchement c’était très bien amené, avec une psychologie assez intéressante et sans que cela soit lourd et plombant.

J’ai tellement aimé ces personnages si authentiques et extravagants. Si le final était assez surprenant, j’avais néanmoins deviné une bonne partie. Et pourtant, cela ne m’a pas du tout empêchée d’adorer cette lecture que je n’ai pas, au fond, lu pour savoir qui était le meurtrier, mais pour me faire plaisir avec un cosy mystery français plein d’humour aux personnages attachants que je me réjouis d’ailleurs de retrouver à la fin de l’année pour une nouvelle aventure.

Je vous conseille absolument ce roman si vous cherchez un moment drôle, sympa et décalé!

5 commentaires sur « Bigoudis et petites enquêtes; Panique à Wahlbourg – Naelle Charles – Archipel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s