D’or et d’oreillers – Flore Vesco – Ecole des loisirs – #PLIB2022

C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Pour l’heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication. Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l’épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n’a pourtant rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…

Mon avis:

J’ai connu Flore Vesco à travers ma copinaute Camille puis avec le PLIB. C’est une auteure que je trouve terriblement intéressante. Elle a une plume incroyable, une imagination folle alors même qu’elle réécrit des contes déjà existants! Parfois, en lisant, je me demande combien sont dans la tête de Flore Vesco 😉 et ceux qui me connaissent savent que c’est un compliment 😉

Donc, ici, la princesse au petit pois. Eh bien, en voilà un de récit bien perché pour un conte. Et franchement, c’était excellent!

J’ai aimé être embarquée dans un huis-clos angoissant, avec cet objet-personnage machiavélique, un prince candide au possible, une servante au caractère de cochon et une tonne de mystères.

Sadima est une sacré héroïne. Quand je vois tous les obstacles qu’elle surmonte dans ce petit roman, je ne peux que m’incliner face à son opiniâtreté, son amour aussi et son intelligence. Adrian, le prince à la répartie facile mais complètement inadapté socialement parlant est un sacré numéro. Il veut exister pour lui-même tout en étant encore prisonnier de son passé.

Le rythme change durant le récit avec comme des plateaux qui mènent, crescendo, vers le final assez grandiose.

Si j’ai beaucoup aimé, j’avoue avoir un peu moins croché à une certaine particularité que possède notamment Adrian. Après, pour être toujours honnête, si je n’ai pas croché plus que tant avec ce détail, j’aime néanmoins son côté original. Mais d’où sort une idée pareil! Et que dire des dialogues entre Adrian et Sadima: je me suis régalée! Ah mais cette plume, vraiment j’insiste, elle est excellente.

Bref, je ne m’étalerais pas plus car ça vous enlèverait le plaisir de la découverte. Et quel plaisir! J’ai vraiment passé un excellent moment. C’est de la qualité, les écrits de Flore Vesco. Je vous la conseille absolument!

#PLIB2022 #ISBN9782211310239

Un commentaire sur « D’or et d’oreillers – Flore Vesco – Ecole des loisirs – #PLIB2022 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s