Drek Carter T1; Cupidon mortel – Thomas Andrew

couv68674699

Résumé:

J’ai eu beau tourner plusieurs fois la question dans tous les sens, je ne vois pas comment vous l’annoncer donc je ne vais pas y aller par quatre chemins : je suis un fantôme. Oui, c’est cela, un Casper qui hante les rues de New York. Comment en suis-je arrivé là ? Eh bien, si une sombre histoire de meurtres, de sorciers, de vampires et de loups-garous ne vous effraie pas, laissez-moi vous raconter. Tout commence le 14 février. Ironique, non ? Le jour de ma mort. Sérieusement… Qui parle de repos éternel ? Certainement pas moi !

 

Mon avis:

 

A la sortie du livre,  j’avais lu une publication sur facebook de Cassandra O’Donnell qui conseillait très fortement de lire ce livre. J’ignorais qu’elle était proche de Thomas Andrew, qui n’aura d’ailleurs su résister à lui faire un clin d’oeil dans son 1er tome. J’adore.

Bref passons aux choses sérieuses.

Tout d’abord, il faut relever qu’en urban fantasy, ce sont principalement des femmes qui écrivent. Ce livre est donc différent rien qu’à ce niveau. C’est plus masculin, avec d’autres éléments mis en avant que lorsque c’est une femme qui écrit. Attention, je ne juge pas, c’est simplement une constatation. J’ai vraiment ressenti cette différence d’écriture et j’ai trouvé que c’était très agréable. Pas mieux ni moins bon, mais agréable.

On suit donc Drek, un ancien futur policier 😉 devenu médecin légiste suite à une blessure par arme à feu. Il forme un duo très complice avec son meilleur ami Tony, qui enquête. Ils sont tous deux célibataires, aimant bien sortir, doué pour séduire, moins pour garder ces dames auprès d’eux.

Enfin, ça, vous le découvrirez bien assez vite en lisant le livre. Tout comme vous découvrirez ce qui est arrivé à Drek, pour qu’il se transforme en Casper 2.0. Un Casper pas tellement content de son sort. Heureusement, une rencontre va rendre son quotidien rempli d’errance solitaire en enquête policière sur un mystérieux arracheur de coeur. Je vous avais dit qu’il était mort un 14 février? Bref…

Cupidon mortel, c’est un livre très sympa, avec un personnage principal auquel on s’attache tout de suite, beaucoup d’humour, des clins d’œil très très sympathique à droite et à gauche, des rencontres avec des créatures à poils, à dents ou à griffes assez… intéressantes et enfin, une petite enquête qui se laisse suivre avec plaisir. De quoi passer un excellent moment.

J’ajouterai qu’après avoir pu une nouvelle fois rencontrer l’auteur (oui oui aux Imaginales, encore ces Imaginales 😉 ), je peux dire qu’il est très sympa (c’est mon mot clé pour cet article, vous l’aurez compris) et que je me réjouis de poursuivre avec le tome 2 et de peut-être le revoir l’année prochaine.

Voilà voilà, lisez maintenant!

Publicités

4 commentaires sur « Drek Carter T1; Cupidon mortel – Thomas Andrew »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s