Les attracteurs de Rose Street – Lucius Shepard

couv4860393

Résumé:

Londres, fin du XIXe siècle. Une métropole enfumée, étouffant sous le smog et les remugles de l’industrialisation en pleine explosion… Samuel Prothero est aliéniste. L’un des meilleurs de sa profession. Membre du sélect Club des Inventeurs, jeune homme respecté, son avenir est tout tracé dans cette société victorienne corsetée. Jusqu’à ce que Jeffrey Richmond, inventeur de génie mais personnage sulfureux, sollicite son expertise sur le plus étrange des cas. Troublante mission, en vérité, pour laquelle le jeune Prothero devra se résoudre à embrasser tout entier l’autre côté du miroir, les bas-fonds de la ville-monde impériale et ceux, bien plus effrayants encore, de l’âme humaine…

 

Mon avis:

Un immense merci à Hilde de m’avoir envoyé et fait découvrir ce petit roman! C’était une excellente surprise, j’ai passé un très bon moment!

Je ne savais absolument pas à quoi m’attendre avec ce roman. Je ne connaissais pas l’auteur, n’avais jamais entendu parler du livre et le résumé n’en dit pas plus que tant. C’est donc avec l’esprit ouvert et aucune attente que j’ai commencé ma lecture.

J’ai tout de suite apprécié la plume de l’auteur, travaillée, fluide, agréable. J’ai eu beaucoup de plaisir à me laisser porter par les mots. Ensuite, j’ai assez vite apprécié cette ambiance brumeuse, pleine de suie dans laquelle évolue Samuel, un jeune aliéniste venant de s’intégrer dans le club des Inventeurs, un club très sélect… où se côtoient l’hypocrisie et l’argent. Samuel, comme tous les autres, se défie de Richmond, un homme étrange vivant dans les bas-fonds de la ville. Alors lorsque Samuel va se retrouver à vivre chez ce dernier afin de mener une enquête des plus étranges, il va découvrir… comme un autre monde. Celui des inventions et des fantômes.

J’ai beaucoup aimé la manière qu’a eu Lucius Shepard de traiter le sujet des fantômes. Cette plume, cette ambiance dans la maison, Richmond lui-même qui paraît à la fois si savant et si fou… peut-être l’est-il en fait! Sans oublier les deux  »servantes », et le passé de la maison, si lourd de secrets… de secrets inavouables.  Une sorte de huis-clos fantastique, où se mêlent l’étrangeté et la science.

J’étais complètement plongée dans le récit. Une histoire courte, environ 130 pages, qui reste dense et bien dosée. J’avais l’impression d’avoir passé un long moment avec cet univers alors que non en réalité. C’est dire mon bien être durant ma lecture.

Cependant, je suis peut-être passée à côté, mais je n’ai finalement pas bien compris pourquoi Richmond s’était adressé à Samuel pour résoudre son enquête, ni même ce que ce dernier avait véritablement réussi à faire avancer. C’est un peu dommage en soi mais comme tout le reste m’a captivée, je ne lui en tiens pas trop rigueur.

C’est donc une très bonne découverte. Un livre parfait à lire en cette période halloweenesque, un auteur que je suis ravie d’avoir découvert et une plume que j’aimerais bien retrouver sur mon chemin!

8 commentaires sur « Les attracteurs de Rose Street – Lucius Shepard »

  1. Je suis contente qu’il t’ait plu. J’ai bien aimé l’ambiance, j’avoue que certains passages m’ont dérangée au début! Je pense que Richmond a fait appel à Samuel pour ses compétences en tant qu’aliéniste.
    Mon billet est enfin en ligne à la date du 28 octobre, tour de magie! Je voulais ajouter des détails mais je n’y suis pas vraiment parvenue. Je pense le relire une seconde fois.

    J'aime

    1. Oui j’avais compris que c’était pour ses compétences d alienistes mais justement, à mois que je comprenne mal en quoi consisteson travail, je ne voyais pas en quoi il était qualifié pour étudier des fantômes. ^^’ je dis j ai dû louper quelquechose 🙈🙈

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s