[Bilan lectures] Avril 2017

C’est avec grand plaisir que j’ai pu lire ces 3 livres en lien avec le challenge:  au fil des saisons et des pages . Les 3 sont absolument différents et concernant  « Faux frère », cela faisait même 6 ans qu’il dormait dans ma bibliothèque.  A tout point de vue, ce challenge a été efficace!

De plus, que ce soit « Audacieuse Sarah » qui est le tome 2 de la famille d’Arsac et le suivant ci-dessous: « Aventureuse Constance » entrent dans le challenge « Une lettre pour un  auteur du 1er mai (groupe facebook du même nom »)

couv12824232 (1)

Un peu de romance,  ca fait un bien fou de temps à autre!

Et comme c est un excellent mois lecture,  j’ai pu commencer:

couv49338046 (1)

J’en suis à la moitié et je me régale!

 

[Bilan lecture] mars 2017

– Les chroniques de MacKayla Lane T5; Fièvre d’ombres

mackayla lane 5

Lu en Lecture Commune avec ma partenaire de saga Tigrouloup. Une très bonne fin de saga, qui donne envie de découvrir la seconde!

– Belle

Lu dans le cadre du challenge au fil des saisons et des pages, la session hiver.

Un coup de coeur, j’ai juste vécu cette histoire de l’intérieur

belle

Meg Corbyn T3

à l’occasion d’un book club sur le thème des métamorphes avec mes chères « bouquina ». Comme prévu, une lecture toute doudou

couv54832298 (1)

 

Et également dans  le cadre du challenge « au fil des saisons et des pages«  mais pour le printemps: Sauveur & Fils T2

couv9635815

J’adore cette série. C’est touchant. Une lecture qui fait du bien.

Mes lectures commencées fin mars:

p. 12 et 124

Bilan lectures février 2017

 

 

Avec le sang des 7 Rois T7, je clos une superbe saga, qui a su  me séduire sur des points que je pensais perdu d’avance pour l’auteur! Pas mal donc 😉

Ne pleure pas m’a été choisi par Callysse et si ca ne détonne pas, ca s’est laissé lire.

L’exquise clarté d’un rayon de lune a été une petite lecture doudou à l’occasion d’un petit passage à la maternité 😉 Facile à lire. En dessous du 1er tome mais c’était tout de même un plaisir de retrouver les personnages et Snow Crystal.

Ne pleure pas – Mary Kubica

ne-pleure-pas

Résumé:

Chicago, en ville. Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Inquiète, Quinn, sa colocataire, prend conscience qu’elle ne sait rien d’Esther : celle-ci a toujours refusé de parler de sa famille, et laisse derrière elle un fouillis qui ne lui ressemble pas – en particulier une lettre qui instille le doute dans l’esprit de Quinn « sainte Esther », comme elle la surnomme, n’est peut-être pas la personne qu’elle croit…

Ailleurs, dans un petit port sur la rive du lac Michigan. Alex Gallo voit entrer une inconnue dans le café tranquille où il travaille. Le genre de jeune femme dont la beauté et le charme font qu’elle ne passe pas inaperçue et ne laisse pas indifférent. Alex a dix-huit ans ; il se laisse envoûter en toute innocence…

Mon avis: J’ai lu ce livre dans le cadre de  »Pioche dans ma pal » pour lequel je participe avec Callysse pour la session janvier-février.

https://i2.wp.com/a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/ab.jpg

On m’avait conseillé ce livre et je me l’étais procuré assez vite. Je connaissais l’auteure de nom, mais sans plus. Pas d’échos, de chroniques parcourues… C’est donc sans trop d’a-priori que je me suis lancée dans la lecture de ce livre.

Les chapitres sont très courts et alternent entre les récits d’Alex et Quinn.

Alex est un adolescent de 18 ans, abandonné par sa mère à l’âge de 5 ans, en charge de son père alcoolique perpétuellement soûl. Six mois plus tôt, à la sortie du lycée, il a refusé une bourse pour partir loin, à l’université. A la place, il est passé en temps plein à son travail de serveur dans un petit bistrot de la ville en banlieue de Chicago où il a toujours vécu. Alex, c’est un bon garçon. Trop bon, avec un coeur granddddd comme ça pourrait-on dire. Il m’a beaucoup plu. Si tout le monde pouvait avoir un ado comme ça, tout serait bien plus facile 😉

Quinn, elle, n’est pas faite pour les études. Elle a quitté le domicile familiale dès qu’elle a pu après le lycée, pour débuter une colocation en plein Chicago avec Esther et commencer un petit travail mal payé dans un cabinet d’avocat. Esther, c’est une jeune femme très secrète, qui travaille et étudie en même temps. Une année auparavant, elle a dû trouver une nouvelle colocataire pour remplacer l’ancienne et c’est ainsi qu’elle est tombée sur Quinn.

Ca, c’est le contexte général. Tout débute vraiment lorsqu’un dimanche matin, Quinn découvre qu’Esther est partie par la fenêtre, via l’escalier de secours, et qu’Alex rencontre une nouvelle cliente, hypnotique, mystérieuse qu’il va surnommer  Pearl.

En parallèle, on découvre qu’Esther avait une pléïade de petits secrets, et Quinn entre aussitôt dans un délire paranoïaque. Qui était sa colocataire avec qui elle avait une relation extraordinaire, et que lui voulait-elle avant  de disparaître? Alex lui, voue une obsession maladive envers Pearl. Qui est-elle. Que fait-elle dans le coin. Qu’espionne-t-elle à travers la vitrine de leur café.

En tant que tel, j’ai également beaucoup apprécié Quinn, tout comme Alex. Mais…. comment dire, l’intrigue manque d’ampleur. La pression monte peu à peu, le final est bon, intéressant, en partie inattendue. Et pourtant, il n’y a pas ce petit piment que je recherche dans tout bon thriller. Je ne me suis pas ennuyée, je l’ai même lu très rapidement, avec plaisir, et pourtant il faut avouer que ca ne décolle pas. Et c’est, pour moi, le point négatif du roman. J’ai pu lire que ce n’était pas le meilleur roman de l’auteure, donc je serai curieuse de découvrir ce qu’elle vaut dans un autre de ses romans 😉 Une autre petite remarque sur l’écriture, qui n’est pas non plus tellement relevée, mais à ce niveau, je me méfie toujours un peu des traductions donc je ne m’étendrais pas trop longtemps sur le sujet.

Un grand merci à Callysse de m’avoir choisi ce livre. Cela ne se ressent peut-être pas tant dans mon avis, mais j’ai passé un bon moment, c’est certain!

 

 

Bilan lectures janvier 2017

1 mois et 4 lectures!  »La danse hésitante des flocons de neige » a été une vraie lecture doudou, san sprise de tête, qui fait du bien! Le tome 6 du  »Sang des 7 Rois » avance gentiment sur la fin, et si je suis un peu perdue par le côté SF, j’espère que Goddyn saura me convaincre avec la fin d’une grande saga. Olivier Gay a su me faire rire et me détendre, tout ceci avec un polar typiquement parisien. Et MacKayla Lane T4, lu en lecture commune avec Tigrouloup, lance des promesses qui, je l’espère, seront tenues dans le 5ème et dernier tome de la saga initiale de MacKayla!

Aucune déception, ce mois de janvier a été très agréable côté lecture!

Et vous?
la-danse-hesitante-des-flocons-de-neige

le-sang-des-7-rois-t6

 

les-talons-hauts-rappochent-les-filles-du-ciel

 

mackayla-lane-4

 

Vous pouvez cliquer sur les images pour avoir les avis. Seul MacKayla n’a pas encore de chronique.

 

 

 

 

 

 

 

Les talons hauts rapprochent les filles du ciel – Olivie Gay

les-talons-hauts-rappochent-les-filles-du-ciel

Résumé: 

Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d’une enquête de plus en plus dangereuse, avec l’aide de ses conquêtes d’un soir et de ses amis toxicomanes.
Grande gueule maladroite, incompétent notoire, séducteur au grand coeur, il semble bien mal armé pour affronter les bas-fonds parisiens. Mais tant qu’il y aura de l’alcool, la fête sera plus folle.

Mon avis:

Pour le coup, je ne me souviens plus comment j’en suis venue à choisir ce livre. Je voyais Olivier Gay depuis un moment dans les salons, j’entendais parler de lui à chaque parution et je crois bien qu’une copinaute l’ a lu dernièrement et m’a convaincue de me le procurer.

Bref, je l’ai acheté en 2016 et Callysse me l’a choisi pour ce challenge:

https://i2.wp.com/a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Challenge/ab.jpg

Pour commencer, je peux dire que j’ai passé un excellent moment. C’est déjanté, avec une plume très agréable, des personnages complètement à côté de la plaque… que du bonheur en somme.

Dans le même style, j’ai directement pensé à  »N’oublie pas mon petit soulier » de Gabriel Katz (d’ailleurs, jamais bien loin de Gay dans les salons 😉 )!

Le personnage principal se nomme Fitz. Bon, je dois mettre de côté  »l’assassin royal » qui me vient directement en tête quand je vois ce nom car nous n’y sommes, mais pas du tout!  Bref, je me perds je me perds… Qui est Fitz? Soyons honnête, un raté. Un trentenaire beau-gosse, homme à femme, vendeur de  »soleil »… Heureusement pour lui, il est intelligent.  Il ne tombe pas dans les pièges de la facilité, de la gourmandise financière. Il vit avec ce qu’il lui faut, un jour après l’autre, un peu toujours sur le fil.

Donc, quand son ex lui tombe dessus pour le forcer à enquêter pour elle (un vendeur de coke avec une ex-flic, ça craint; et quand cette ex sait que vous vendez un peu de poudre…. ça craint encore plus), il se sent un peu obligé et c’est malgré lui que Fitz se lance aux trousses d’un tueur en série. Il ne lui faut cependant pas tellement de temps pour en faire une affaire personnelle et se lancer corps et âme à la poursuite d’un bien étrange personnage.

Moussah et Deborah, amis et quelque peu consommateurs de soleil le week-end, aident leur ami Fitz à 1. ne pas trop se faire cogner 2. ne pas se faire tuer trop vite 3. jouer la conscience élaborée du jeune enquêteur improvisé.

Avec Gay, on écume le Paris fêtard, le Paris nocturne, la bourgeoisie même! On suit l’alcool, la drogue, le sexe, la folie!

Et le tout avec beaucoup d’humour.

J’ai sincèrement passé un très bon moment. Alors clairement, si vous cherchez le vrai polar qui soulève les problèmes de société, qui déterre les secrets sombres et sales de monsieur-madame tout le monde, la tension d’une horreur présente mais cachée, passez votre chemin. Ici, c’est du polar loufoque, c’est moche et sanglant oui, mais jamais déprimant, jamais trop sérieux. Un polar, pour pouvoir passer un bon moment!

 

[Week-end à 1000] 20 au 22 janvier 2017 #17

Voici la présentation du week-end à 1000 :

La session 17 du week-end à 1000, pour rentrer dans le vif du sujet aura lieu du Vendredi 20 janvier, 19h au Dimanche 22 Novembre 23H59. Lisez le plus possible pendant cette période là et si vous atteignez les 1000 pages, c’est encore mieux !

Pour encore plus de partage, rejoingnez-nous sur le groupe facebook, administré par Emilie (BulleDop), Margaud (Liseuse) et moi-même : Challenge littéraire : « Week-end à 1000 » ou twitter avec le hashtag : #weekendà1000 »

Le blog de l’organisatrice:
………………………………………………………………………………………………………..
Prévision:
Finir Gay –>  les-talons-hauts-rappochent-les-filles-du-ciel
Commencer et avancer dans –> mackayla-lane-4
——————————————————————–
Bilan:
Vendredi 20: 21h.50 je débute enfin avec Gay à la p. 330. Fin à la p.379 = 49 pages
Samedi 21: par-ci par-là, 60 pages lues de Fièvre fatale!
Dimanche 22: 19h.30, j’en suis à la p.118. Pas facile avec ma mini, mon homme, pleins de travaux à la maison. Mais on fait au mieux 😉
 22h.30: me voilà à la p. 214 et je m’en vais me coucher pour être en forme demain.
Bilan: 263 pages

Snow Crystal T1; La danse hésitante des flocons de neige – Sarah Morgan

la-danse-hesitante-des-flocons-de-neige

Résumé:

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

 

Mon avis:

C’est dans le cadre du  »Cold Winter Challenge » et  »Au fil des saisons et des pages » que j’ai lu ce livre.

Quand j’ai vu que ce livre allait paraître en poche, j’ai, je l’avoue, commencé par me moquer. La couverture très kitsch, le titre gnangnan, le résumé qui me faisait ressentir du déjà-vu…

En fait, pour être toujours honnête, je n’étais pas dans des bonnes dispositions ce jour-là. Car en m’inscrivant sur le challenge  »Cold Winter Challenge », je n’arrêtais pas de le voir passer. Entre ceux qui se réjouissaient de le lire, et ceux qui l’avaient déjà lu et adoré m’a donné envie de me le procurer. Et le fait qu’en entrant dans le mois de décembre, je me suis mise en mode  »cocooning » a aussi bien aidé. J’ai commencé à aimer le résumé, adorer la couverture et me dire que pourquoi pas, même si le titre me paraissait toujours un peu moyen, ce livre avait la possibilité de me plaire.

Tout ca pour dire qu’il ne faut jamais dire jamais 😉

J’ai beaucoup aimé le cadre du livre: une station de ski, des randonnées à raquettes, des ballades en traîneau tiré soit par des chevaux, soit par des huskies, des restaurants soit gastronomique, soit spécialisé en chocolat chaud, des orignaux, une magnifique forêt, des bungalows qui font rêver. Très sincèrement, ça me plaisait pas mal.

J’ai bien aimé l’arrivée de Kayla dans cette station. C’était le cliché totale de la citadine qui débarque à la campagne, mais elle a eu le mérite d’assumer complètement son manque d’expérience, et Jackson a également su en rire tout en l’aidant à ne pas se ridiculiser complètement.

Ce qui m’a surprise, c’est clairement le retournement de situation, lorsque Kayla, très sûre d’elle, vient défendre le dossier qu’elle a préparé pour la famille de Jackson avec pour but de sauver financièrement le domaine familial. Ca-ta-strophe! Là, on commence à se dire que la belle et brillante Kayla cache peut-être un mal-être qui prend racine, on le devine assez vite, dès son plus jeune âge.
Qu’à cela ne tienne, Jackson a confiance en elle et surtout, ne tient par particulièrement à la voir s’envoler aussi vite.

C’est, pour moi, le point négatif du livre. Qu’ils aient le coup de foudre, aucun problème. Qu’ils éprouvent une très forte attirance physique, pas de problème. Mais que les mots  »alchimie sexuelle » apparaissent, j’exagère, toutes les 2 pages, ca va clairement un moment. J’ai assez vite compris, je pense, que les deux tourtereaux n’attendaient que cela. J’ai donc rapidement décidé de passer outre ce détail pour ne pas me gâcher le plaisir de la lecture.
Leur romance est certes classique, mais bien amenée. J’ai senti beaucoup de tendresse et une attention toute particulière de Jackson envers les émotions de Kayla. Les scènes entre les deux étaient certes, comme bien souvent, d’une perfection inégalable, mais c’était très bien écrit, avec des sentiments et une absence de vulgarité qui m’ont fait passer de bons moments.

La famille de Jackson est aussi attachante, bien qu’épuisante. Le genre de famille que je suis heureuse à l’idée de retrouver avec les tomes suivants. Walter, Alice, Elisabeth, Tyler et Sean…. sans oublier Brenna, Elise et Jessy! N’oublions pas non plus Maple 😉

En bref, j’ai aimé les personnages, la relation entre Kayla et Jackson, le lieu et l’écriture. Oui, certaines choses m’ont fait un peu tiqué, mais dans l’ensemble, c’était de la détente, du plaisir et un peu de rêves. C’était un très bon moment. J’ai d’ailleurs commandé le 2ème tome.

 

 

 

 

Bilan lectures décembre 2016

le-cycle-dardalia-t2

Voici ma lecture que j’ai lu à cheval entre novembre et décembre. Une lecture sympathique qui a néanmoins mis beaucoup de temps à démarrer. Pour avoir ma chronique, cliquez sur l’image 😉

meg-corbyn-t2

Ma lecture doudou et mystère, pour le challenge : une lettre un auteur

french-ski-bis

Une lecture toute cocooning, très ado, fraîche et britannique!

le-sang-des-7-rois-5

Ma saga actuelle, j’ai fini le tome 5. Plus que 2, et j’aurais terminé une excellente saga!

[Marathon] Semaine à lire du 23.12 au 30.12 2016

C’est nouveau, voici la semaine à lire avec un nombre de pages à se fixer soi-même. Un marathon en lien avec le week-end à 1000 du vendredi 23 à partir de 19h au vendredi 30 décembre 23h59.

Je vais essayer de lire 1000 pages (tant qu’à faire, si j’y arrive c’est déjà bien 😉 ) soit:

386 pages à lire (413-27 déjà lu)

Couverture La danse hésitante des flocons de neige
505 pages

Couverture Double faute
204 pages

Le tout ferait 1095 pages!

Bonne lecture et marathon à tout le monde.

Et surtout, je vous souhaite de belles fêtes, que ce soit en famille, seul en paix, en vacances ou ma foi, au travail… ❤

Bilan: alors que dire! Un fiasco. Mais en même temps, c’était prévisible. Avec deux soirs en vacances chez ma chère maman, les maladies et autres, ce n’était pas tant évident.

Au final, j’ai pu lire:

 »Sang des 7 Rois »

le 25: p.27 à 42
le 26: p. 43 à 186
le 27: p. 187 à 254
le 28: p.255 à 298
le 30: p.299 à 413

Je n’ai lu que 386 pages sur les 1000 prévues, mais au mois ai-je fini de lire ce tome 5 du Sang des 7 Rois. Je saurais mieux prévoir pour l’année prochaine 😉